• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Jean Keim

Jean Keim

Je dis ce que je sais, je sais ce que je crois, je crois ce que je dis. 
Je sais donc je pense ainsi la pensée est un processus. 
Chaque être humain est un croyant, c’est inévitable, c’est inhérent au savoir. 
Il ne faut pas croire tout ce qui se dit dans les médias.

Tableau de bord

  • Premier article le 01/12/2015
  • Modérateur depuis le 11/01/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 734 311
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites











Derniers commentaires




  • 7 votes
    Jean Keim Jean Keim 19 octobre 18:44

    @nono le simplet

    Votre mode de penser est toujours orienté dans la même direction, vous traversez des carrefours en gardant le cap, sans vous demander s’il n’y aurai pas d’autres itinéraires, et vous prenez des cas particuliers, dramatiques certes, pour les érigez comme témoins ; dans les bilans de la vaccination covid, il y a le constat que toute une frange de la population qui ayant été vaccinée mais non malade, a néanmoins attrapé la covid, je répète vaccinée et seulement ‘’ensuite’’ malade, cela devrait vous interloquez, vous troublez, et ne me sortez pas l’argument que sans la vaccination elle aurait développé une forme plus grave, cette réponse n’est pas scientifique, mais au mieux dogmatique.

    De plus l’aspect économique avec des profits super juteux, avec très certainement des gens sous influence et des conflits d’intérêts ne vous effleure pas.



  • 2 votes
    Jean Keim Jean Keim 19 octobre 17:43

    @herve_hum

    En effet tous les intervenants sont favorables à la vaccination, mais suivant une approche raisonnée et en avouant que la vaccination présente des lacunes et des risques, ce que j’ai trouvé particulièrement intéressant.

    Il est à noter que la vaccination (contre la variole) a été pratiquée par l’anglais Jenner environ 80 ans avant les découvertes de Pasteur.



  • 6 votes
    Jean Keim Jean Keim 19 octobre 17:25

    @JL

    Je n’affirme rien, je ne suis pas vacciné contre la covid, mais pas pour autant antivax, dans la vidéo on fait référence à une seule étude sur les effets des sels d’aluminium utilisés comme adjuvant, fait en tout et pour tout sur 2 lapins, cela paraît incroyable, peut-être existe-t-il d’autres tests que le réalisateur de la vidéo ne connaît pas ?

    De tout façon, utiliser l’aluminium comme adjuvant semble déjà démentiel, pourquoi du plomb ou du mercure.

    Encore plus démentiel, on injecte 11 vaccins dans dans l’organisme d’un bébé dont les défenses immunitaires ne sont pas encore en place, et c’est obligatoire, notre médecine est devenue dangereuse pour notre espèce.



  • 1 vote
    Jean Keim Jean Keim 8 octobre 08:25

    Dans une conversation deux interlocuteurs débattent, l’un est pour une mondialisation et l’autre pour un universalisme, à moins que ce ne soit l’inverse, pourquoi chacun des deux a un mode de penser particulier, quelle est intrinsèquement la valeur de leurs opinions, sur quoi repose-t-elle ? Si par un coup de baguette magique nos deux idéologues échangeaient leur existence en recommençant à zéro, ne changeraient-il pas également leur mode de penser ? Pour nos deux compères penser n’est pas perçu comme un processus utile pour des applications pratiques comme une activité manuelle, mais qui dans tous les cas fait d’eux et de nous des imitateurs.

    Imaginons qu’une société ‘’organisée’’ autour de l’universalisme remplace l’actuelle, sans que pour autant les consciences changent, le processus de la pensée étant toujours aussi actif et ignoré, la nouvelle société deviendra, sous des aspects différents, une nouvelle pétaudière, c’est inéluctable.

    Sans cette prise de conscience, il y aura toujours des individus qui veulent commander, diriger, avoir des honneurs et des privilèges, à l’instar de ces philosophes que leur art a rendu célèbres et qui acceptent les médailles et les prix nobels en toute contradiction avec l’essence même de la philosophie.



  • vote
    Jean Keim Jean Keim 3 octobre 07:44

    Dans notre conscience il y a ce que nous mettons dedans, cette tautologie est valable aussi bien pour un chef d’état que pour un quidam pris au hasard dans la rue ; peut-être pourrions-nous partir de là.

    Commencer à percevoir que nous répétons à l’envi ce que nous suggère notre mode de pensée est comparable à un grand ménage de printemps, la suite des saisons suivra un cours naturel.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris



Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité