• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

ken_le_sous-vivant

ken_le_sous-vivant

Digne héritier de l'art du Hokuto de cuisine. Mon univers est post-apocalyptique et ma phrase préférée est : "Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort". J'suis un vrai ouf malade mais au service des gentils, donc c'est cool. Je n'hésite jamais à défendre la veuve, surtout si elle est bonne, et l'orphelin.

Tableau de bord

  • Premier article le 04/07/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 281 33
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : nombre de visites




Derniers commentaires




  • 2 votes
    ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 26 décembre 2017 00:57

    Deux personnages vraiment intéressants, mais de l’aveu même de P. Hillard, il ne vote pas car ne se retrouve dans aucun parti, donc peu de chances pour lui et ses idées d’aboutir. Quant au second qui se prend pour de Gaulle version 21è siècle, il est et restera sur la liste noire des grands médias.

    Ah !!! Si la dissidence pouvaient raboter ses divergences internes pour se concentrer sur l’essentiel, l’indépendance nationale. Mais cela semble vraiment trop difficile car chacun souhaitant être calife à la place du calife, au détriment du bien commun que tous brandissent pourtant ici où là dans leurs discours.



  • vote
    ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 23 décembre 2017 07:17

    @Mao-Tsé-Toung

    On s’éloigne de votre sujet mais je trouve ces questions linguistiques tout à fait intéressantes et primordiales pour l’avenir de nos cultures.

    Effectivement, c’est lorsque l’on est jeune que notre cerveau est le plus apte à apprendre, retenir et assimiler, quelque soit le domaine.

    Que des adultes arrivant sur le tard en France ne parle pas français comme Claude Hagège me paraît être tout à fait normal et légitime. Ce qui l’est moins c’est de ne faire aucun effort pour s’intégrer quitte à rester entre soi dans sa petite communauté d’expatriés. En une semaine de vacances à Ibiza, pour moi qui suis plutôt mauvais en langues, je réussissais à faire de petites phrases castillanes simple, utiles au restaurant ou en un taxi simplement en écoutant tout autour de moi. C’est d’ailleurs lors de la préparation de ce voyage "baléarique" que je me suis aperçu de la proximité du français et du catalan lorsque je me renseignais sur le wiki catalan, et ô grand miracle, je comprenais la majeure partie du catalan écrit.

    Alors oui le français est une langue difficile, mais difficile pour la parler de façon académique. J’ai toujours l’habitude de dire que le bon français est celui avec lequel vous arrivez à vous faire comprendre, peut importe qu’il soit académique ou non. Ici dans mon Dom-Tom du bout du monde, le français académique n’est qu’une vue de l’esprit, ou alors pratiqués par les métropolitains. Un exemple au hasard, l’article contracté "au" à la place de "à le" n’a pas le vent en poupe et il est d’usage de dire "à le" comme dans : "Va demander à le frangin". Autre exemple simple, débroussailler devient débrousser ici. Mais ce n’est pas grave car au final on se comprend, c’est juste que ça fait bizarre à l’oreille.



  • vote
    ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 23 décembre 2017 00:25

    @Mao-Tsé-Toung
    Oui mais du côté du reste du pays ? Quel sont les avis des Espagnols ? Sont-ils prêts à laisser leurs compatriotes prendre leur envol ? Que dit la constitution espagnole ?

    De toute façon, ce sera ficelé de la façon qui satisfera le plus les mondialistes. Les dés sont pipés et la Catalogne n’est que la grande répétition de ce qui va se passer chez nous bientôt avec ces tartuffes dégénérés de régionalistes. A moins que subitement une élite patriote qui ait des cojones émerge, il est permis de rêver.

    L’Espagne joue la carte de la menace du SPANEXIT pour le moment si Bruxelles s’aventure trop sur ses plates bandes, mais jusqu’à quand ceci pourra continuer ?

    Sinon, si l’impérialisme français existait encore, ce serait une bonne nouvelle pour arrimer la Catalogne à la France. Avez-vous déjà lu un texte en catalan ? Vous en comprendrez bien plus que la moitié sans le moindre effort, et s’il y a bien une langue qui soit la plus proche du français, c’est bien le catalan.

    Au final, resserrer les liens entres français et catalans ne me déplairai pas, mais chacun maître chez soi. On se mettrai d’accord pour des projets économiques communs, avec d’intenses échanges culturels.

    Et même voyons plus loin, resserrons nos liens avec le monde latin d’Europe du sud et du cône sud d’Amérique du sud car nous somme tous issus, du moins en majeure partie, du même creuset gréco-latin où la culture et l’art de vivre sont des aspects majeurs de ces différentes mais néanmoins assez proches cultures. Bref un espèce de bloc Néo-Latin qui pourrait peser de tout son poids contre les autres blocs concurrents.

    Je ne comprends même pas pourquoi personne, ni aucun parti ne s’est jamais engouffré dans cette voie qui me paraît la plus naturelle du point de vue culturel.



  • vote
    ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 22 décembre 2017 10:30

    En cadeau Bonux une petite citation de Confucius : Les signes et les symboles gouvernent le monde, pas les lois ni les mots.



  • 1 vote
    ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 22 décembre 2017 10:24

    Joli le drapeau américain !

    Comment ça c’est le drapeau catalan ?

    Bon de toute façon c’est pareil maintenant, benêt blanc, blanc benêt, le bise-nèce pourra continuer de plus belle dans ce new european state.

    A bas Madrid ! Viva Burger King !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Géopolitique Guerre Mondialisme



Articles les plus lus de cet auteur

  1. Thierry Meyssan, observation de "la guerre au terrorisme"



Palmarès