• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Décoder l'éco

Décoder l’éco

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 13/11/2017
  • Modérateur depuis le 10/03/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 73 118 1708
1 mois 2 13 94
5 jours 1 2 25
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires




  • 4 votes
    Décoder l'éco Décoder l’éco 12 août 21:42

    @Eric_F
    Je ne tors le bras de rien du tout.
    Quand on met en place un décret disant que pour passer en palliatif les gens il faut utiliser tel produit et que la consommation de ce produit explose, on sait ce qu’il se passe.
    Il se trouve que j’ai pu discuter avec des médecins en palliatif aussi, ils m’ont exposé les ordres reçus : pas de place à l’hôpital, il n’existe pas de traitement, placez tous les vieux sous sédatif. Tout cela est public.

    Concernant les AVC et infarctus, c’est public et écrit noir sur blanc par l’ATIH et SPF. Je n’ai rien interprété. J’ai même sous-estimé par rapport à eux.

    Concernant la mortalité hospitalière ce sont les graphiques mêmes de Cauchemez et Fontanet.

    Vous avez juste besoin de ce virus car vous ne supportez pas l’idée de vous tromper. Il n’y a qu’une seule catégorie de gens qui ne change pas d’avis.

    conteram coleum meos cum culina latina



  • 5 votes
    Décoder l'éco Décoder l’éco 12 août 13:22

    @Eric_F
    Amen.
    Les extrapolations alambiquées sont des écrits de l’ATIH et de Santé Publique France. Vous devriez leur écrire pour vous plaindre :
    "Messieurs-Dames les statisticiens du gouvernement, nous trouvons très désagréable que vous laissiez transparaître dans vos rapports des éléments qui contredisent l’histoire que je m’évertue à répéter dans ma tête et dans les forums, merci donc de vous censurer à l’avenir pour préserver mon équilibre psychique".

    Surtout surtout n’allez surtout pas lire ou écouter les gens qui osent remettre en question la pathogénicité virale. Vous imploseriez. Contentez vous de répéter : "les malades sont dangereux, ils vont me transmettre leur maladie à cause des virus qu’ils envoient partout, il faut les enfermer et faire confiance à l’industrie pharmaceutique et aux gouvernements qui veulent mon bien." Je pense que 7 fois par jour à genou sur un tapis est suffisant. Allez en paix.



  • vote
    Décoder l'éco Décoder l’éco 27 juillet 10:00

    @Eric_F

    Vous faites des grandes phrases sur tous les sujets que vous ne maîtrisez pas.
    Il suffit de dépasser le BAC pour commencer à comprendre la différence en représentation et réalité.

    La définition originale de l’atome a été abandonnée depuis longtemps. C’était une représentation de l’invisible qui permettait pourtant d’expliquer des tas de choses.
    La version apprise au lycée de "petites billes" composées elles-mêmes d’autres "petites billes" se déconstruit dans les années qui suivent. On parle alors d’énergies et d’interactions.
    C’est un autre niveau de représentation qui permet de travailler sur d’autres choses. Cela ne rend pas "fausse" la représentation que l’on reçoit au lycée. Chaque représentation que l’on fait des éléments de a physique permet de travailler dans un certain champ d’application. Les gens qui n’y connaissent rien pensent qui nous détenons la connaissance parfaite des éléments physiques alors que nous n’en avons que des théories basées sur des expériences qui nous permettent juste d’observer certains aspects du réel.

    Un des premiers cours BAC+2 en physique introduit la notion d’interaction forte : https://fr.wikipedia.org/wiki/Interaction_forte
    En effet, une fois qu’on a appris la théorie de l’électromagnétisme (qui a plein d’applications pratiques vérifiables), on se retrouve surpris que les atomes censés être chargés positivement par des protons, n’éclatent pas en morceau du fait que ces protons se repoussent naturellement (comme des aimants).
    La théorie de l’interaction forte vient proposer une explication.
    Ce n’est pas une vérité basée sur une observation facilement reproductible, mais une théorie venue combler un manque.
    Ca fonctionne bien pour faire tenir l’ensemble de la théorie des énergies et continuer de travailler.

    Il faut a minima être conscient des limites de ce que vous appelez "existe" et "n’existe pas". Encore une fois, vous êtes venu faire un sermon en prenant votre verni de "culture" comme une bible.

    Doutez donc un peu pour essayer.



  • vote
    Décoder l'éco Décoder l’éco 25 juillet 14:54

    @TchakTchak
    Elles sont présentées comme telles, mais qu’est-ce qui vous certifie que c’est ça ?
    Quand dans une discipline, au moins un des spécialistes dit que c’est bidon, il faut a minima se poser des questions.
    Les images censées représenter ces "virus", ont été prises au sein même de milieux complexes contenant beaucoup de choses. Il est assez étrange que l’on n’ai jamais réussi à les sortir de leur milieu pour certifier que c’est bien ce qu’elles sont censées être.



  • 2 votes
    Décoder l'éco Décoder l’éco 24 juillet 14:48

    @Eric_F
    ça devient gênant.
    J’ai l’impression d’être votre petite heure porno de la semaine.
    Vous ne pouvez pas vous empêcher de venir mater, mais après il faut que vous veniez faire un sermon. Vous n’élevez pas le débat, mais venez rabâcher la propagande (ou instruction comme vous voulez) qu’on vous a fait avaler.
    Ce n’est pas la peine de répéter ce que tout le monde à entendu et venir mettre des liens Google de la première page de recherche pour "légitimer" ce propos.

    L’économie de marché c’est le bien de l’humanité, le glyphosate est bon pour la santé, les voitures dérèglent le climat, nous sommes trop nombreux sur terre et c’est mauvais pour les enfants de les informer de leur sexe.

    Vous remarquerez que je n’ai jamais nié l’existence de malades. Je me contente de remettre en question les causes invoquées par les experts de plateau. J’apporte des arguments qui vont dans le sens de dire : les éléments présentés comme des certitudes ne tiennent pas la route.

    Oui, il faut soigner les gens, ou du moins essayer, et pour faire ça on fait de la clinique : on donne aux gens des remèdes que par expérience on sait ne pas faire trop de mal.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité