• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Décoder l'éco

Décoder l’éco

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 13/11/2017
  • Modérateur depuis le 10/03/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 73 118 1708
1 mois 2 9 94
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires




  • 1 vote
    Décoder l'éco Décoder l’éco 23 juillet 17:47

    @TchakTchak
    A ma connaissance, jamais aucun virus n’a été "isolé".
    Ce qui est appelé de manière complètement abusive par les labos comme étant une "isolation", c’est la mise en culture sur cellule de rein de singe de toute la soupe en provenance de l’échantillon, à laquelle on a ajouté des antibiotiques pour "tuer les bactéries". Ensuite c’est toujours du RT-PCR et du recollage de morceau.

    Il n’y a jamais aucune équipe qui a réussi à "isoler" au sens propre un élément pour ensuite le séquencer seul et dire "voilà un virus".



  • 5 votes
    Décoder l'éco Décoder l’éco 21 juillet 15:15

    @TchakTchak
    Essayez de définir ce que vous appelez "l’action mortelle d’une grippe".

    Il n’y a pas de lien entre les séquences ADN (ou ARN) que l’on appelle "virus de la grippe" et la maladie.
    Vous avez intégré le principe du pathogène qui cause la maladie. Je ne vois aucune preuve de cette idée.
    Laissez-là de côté.
    Ce qu’on appelle "grippe" c’est juste un état physiologique que l’on peut appeler "malade". Mettre le mot "grippe" est un leurre faisant croire qu’on sait de quoi sont malades les gens.
    C’est faux. On sait juste qu’ils sont malades. On ne sait pas de quoi.



  • 4 votes
    Décoder l'éco Décoder l’éco 21 juillet 13:10

    @TchakTchak
    Merci.
    Pour la "grippe espagnole", je pense en effet à l’épuisement des soldats, combinés à l’utilisation de gaz et autres joyeusetés pour se trucider, sans compter les cocktails divers et variés appelés "vaccins" qui leur ont été inoculé pour les "protéger" tout en les envoyant sous les obus dans la crasse et les rats des tranchées...

    Pour la grippe de Hong Kong nous sommes juste après les évènements de 1968 qui ont eu lieu dans tout le monde occidental. Je ne sais pas quelle est la part de stress ou d’autres facteurs qui ont eu lieu à ce moment là.

    Le seul élément factuel est qu’il s’agit à chaque fois d’une hausse de mortalité juste après des évènements de grand stress et de réactions fortes des gouvernements.



  • 1 vote
    Décoder l'éco Décoder l’éco 20 juillet 14:11

    @Gaspard Delanuit
    Ce qu’ils font c’est répondre à une demande. C’est la loi du marché.
    L’état de la croyance (qu’on appelle science) c’est que tout est pathogène, tout est virus.
    Les labos ont intérêt à faire du séquençage pour dire qu’ils ont trouvé un nouveau "pathogène" (sans même avoir besoin de prouver que la séquence répond à la définition). C’est comme ça qu’ils trouvent des financements.
    Au passage, ils peuvent également breveter des séquences de vaccins basés sur les séquences qu’ils prétendent avoir trouvé.
    Les Etats sont friands d’acheter ces merdes par millions pour piquer tout le monde avec.
    Des milliards et des milliards de dollars sont en jeu. Doit-on faire semblant de ne pas le voir ?



  • 1 vote
    Décoder l'éco Décoder l’éco 18 juillet 17:26

    @bubu12
    tous les gosses ?
    Au Canada ?
    Sachant qu’il n’y a que 2 provinces qui imposent un calendrier vaccinal pour la scolarisation des enfants ?
    Vous avez un taux de couverture officiel et une petite étude qui montrerai qu’il n’y a plus de maladie à boutons au Canada ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité