• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
sls0 sls0 9 février 23:47

@CoolDude
Pour avoir souvent mis en station mon télescope je peut dire que l’étoile polaire n’est pas au nord.
Je vis sous les tropiques, le nord celeste est plus bas sur l’horizon. Repérer la bissectrice du lever et coucher d’un étoile du coté du nord céleste en dehors des circumpolaires est facile.
Un théodolite précis au 1/10 de degré pour les angles de 90 voir 45° était faisable à l’époque. On emploie un croisillon de bois du crin de cheval et 4 poids. On le règle par méthode de retournement. Ca ce fait encore toujours avec les théodolites actuels sauf que la précision est meilleur c’est le 1/10.000 maintenant.
Le retournement annule l’erreur.
Je me répète la ligne Maginot et la pyramide j’en parle au niveau du tonnage bougé en 7 ans, pas de la complexité.
Pour ce qui est de leur connaissances en astronomie, du fait qu’ils devaient prévoir les crues du Nil pour l’agriculture, les étoiles ils connaissaient. De mémoire ils avaient un service dédié.
La première apparition de Sirius (Sopdet en égyptien) se faisait le 19 juillet à l’époque c’était le début de la crue du Nil.
Dans la vie de tout les jours le recours à l’astronomie était courant, leur temps, leur mois, leur année étaient astronomiques.
12 mois de trente jours plus 5 jours de célébration d’Isis, Osiris, Seth, Nephtys et Orus. Il manque le 1/4 ce qui fait que la crue du Nil correspondait avec le début de l’année qu’un fois tout les 1460 ans.