• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
yoananda2 7 février 13:12

@micnet

se mêler de la vie privée des hommes publics. Et là dessus j’ai toujours pensé qu’il avait parfaitement raison : perso je me contrefous de savoir si un tel a des gosses ou non, s’il est marié, s’il est de la jaquette,…il fait bien ce qu’il veut de sa vie privée du moment qu’il respecte la loi.

D’un côté, je comprends, on ne va pas faire la police des braguettes, on n’est pas des puritains (en France j’entends), et c’est assez ridicule. En principe ce sont les compétences (et le respect de la loi) qui doivent déterminer la qualité d’une personne, fusse-t-elle publique ou non d’ailleurs.

Mais, ça c’est une vision libérale/démocratique et pour tout dire individualiste de la vie.

Si tu as une vision ethnique, si tu estime que tu appartient à un peuple, de manière biologique, alors, c’est différent, parce que l’objectif c’est de perpétuer ton peuple, biologiquement, et la, les personnes stériles, ne peuvent que déclencher une certaine méfiance puisqu’elles ne participent pas concrètement au projet de perpétuation génétique (et la culture étant la sédementarisation des solutions trouvées par le passé pour réussir ce projet commun).

Donc, on a 2 points de vues qui s’opposent. L’un ne vaut pas plus que l’autre, c’est une question de choix.

Pour ceux qui sont attachés au substrat génétique du peuple, si, le fait de savoir si un dirigeant fait des gosses ou pas (et l’homosexualité est donc directement concernée) est absolument essentiel.

Pour les autres, qui s’estiment des individus lâchés la dans le monde, par exemple, ceux qui pensent avoir une âme et que le corps est secondaire, alors, oui, pour eux, l’éthnie n’est qu’une contrainte passagère de l’incarnation comme une autre, pas pire que d’avoir 2 jambes et des poumons, d’avoir des branchies si on est un poisson.

Zemmour lui, en principe, il fait partie de la première catégorie, celle qui est attachée à la génétique d’un peuple. Sauf que lui même ne fait pas partie de cette génétique, ce qui le disqualifie aussi.

Mais bon, c’est trop demander à notre époque d’inversion des réalités de faire un raisonnement aussi simple que celui que je viens d’exposer. Quand on ne sait même plus ce qu’est un "garçon" ...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON