• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


8 votes
Norman Bates Norman Bates 12 février 20:13

@hase

Il te fallait être équipée d’un œil de lynx, cher lapinou, pour détecter la présence en modo de mon embryon module littéralement enseveli sous une avalanche de barquettes...et comme les deux illustres copieurs-colleurs et infirmes de la plume semblent jouir d’une voie prioritaire...une espèce de prime à la touffe de poils dans la main...
Bref...
Je te rejoins sur l’essentiel de ton propos...le traitement réservé aux sceptiques ne m’est pas étranger, il faut s’attaquer à un Everest d’incrédulité, et même quand celui-ci est franchi à force de données, de sources tout ce qu’il y a de plus sérieux, il peut y avoir en retour le ressentiment du grugé, du cocu, du meurtri, qui va davantage porter son courroux sur le porteur de mauvaises nouvelles que sur la clique à l’initiative...
C’est assez dingue...je reviendrai sans doute dans d’autres commentaires sur des éléments en lien avec ce conditionnement psychologique, mais je garde la conviction qu’il ne faut jamais renoncer, ne pas céder au fatalisme...
Vois les résultats de la dernière campagne à l’injection avec moins de 5% des soignants qui ont obtempéré...le chiffre est guère supérieur auprès des publics supposément les plus fragiles face au dévastateur coco...
Vois tout ce qui sort sur un réseau mondial encore libre et autorisé, c’est proprement hallucinant...la France fait exception avec son rempart oligarchique puissant et bien organisé pendant qu’ailleurs les vérités déferlent en vagues que rien ne saura arrêter...
Le texte d’Ingrid Courrèges est naturellement invisibilisé dans nos médias aux ordres alors qu’ailleurs il suscite le débat...ainsi que des enquêtes parlementaires, des revirements parfois spectaculaires d’anciens promoteurs fanatiques de l’injection...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON