• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
ezechiel ezechiel 5 mai 10:55

Beaucoup d’incohérences du point de vue scientifique dans cet exposé.

Pour commencer, la loi de Moore n’a rien à voir avec l’entropie, la courbe de l’évolution de la densité des micro-processeurs par cm² est liée non pas au hasard de la nature ni à l’entropie, mais au design de l’intelligence humaine.
C’est l’ingénierie de l’homme qui invente de nouveaux procédés en fonction de ses expérimentations, de la découverte de nouveaux matériaux, et de l’exploitation des lois physiques.
Donc, il n’y a pas lieu de comparer cette loi de Moore avec la loi de de la taille des génomes selon l’apparition des espèces, cela n’a aucun lien, ni aucun sens scientifique.

Autre incohérence, la courbe sur la complexité régulière du génome des espèces vivantes en fonction de l’évolution du temps est fausse.

La taille du génome n’est pas liée à la complexité d’un l’organisme. Une fougère a dix fois plus de gènes (jusqu’à 200 000) qu’un être humain (environ 23 000), mais n’est pas plus complexe, et ce n’est pas lié non plus à l’ADN codant ou non codant. Et la fougère est censée être apparue bien avant l’homme.
Un des organismes les plus développé du point de vue génétique existant sur Terre est l’amibe (génome 2 000 fois plus développé que celui de l’être humain), pourtant censée exister également bien avant l’être humain.
Donc la théorie de l’exposé voulant faire coïncider la complexité du génome en fonction de son apparition sur Terre est totalement fausse.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON