• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
ezechiel ezechiel 5 mai 16:17

Dans son discours d’inauguration du Centre Européen du Judaïsme à Paris (financé par les banques Rothschild et Patrick Drahi) le 29 octobre 2019 devant le Consistoire Central Israélite, Emmanuel Macron expliquait en critiquant la philosophe Simone Weil, que la république française est une extension du messianisme judaïque, un humanisme universel rejetant toute identité spécifique ethnique, culturelle, religieuse et charnelle enracinée propre à la France.
Pour Macron, les Français sont donc des déracinés, comme les Juifs :
"Ce qu’elle appelle le déracinement, c’est le fait qu’il n’y a pas un lieu fixe, unique qui épuise tout, qu’il y a d’abord et avant tout toujours la dignité, la dignité de l’homme comme guide, qu’il y a ensuite l’hospitalité qui fait que décider d’habiter un lieu est toujours déjà l’ouvrir à l’autre, et qu’il y a toujours un rapport à l’universel.
Dans ce triptyque qui, je crois, construit aussi une part de vérité du judaïsme, il y a une part de vérité de ce qu’est la République. Peut-être que pour certains, la République est déracinée. Je crois très profondément que, partout où il y a la dignité de l’homme libre, l’hospitalité et le goût de l’universel, elle est là et ce centre en est la formidable métaphore."

En résumé, si 10 millions de Maliens décident demain de venir s’installer en France, il serait impossible de les refuser, car "décider d’habiter un lieu est toujours déjà l’ouvrir à l’autre, et qu’il y a toujours un rapport à l’universel".

Le suicide de la France et de l’Europe.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON