• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


13 votes
herve33 1er novembre 2011 18:52

C’est pas la Grèce et son peuple qui se suicident : ce sont plutôt les banques qui risquent de faire faillite , résultat seule solution la nationalisation du système bancaire . Cela aurait dû etre fait en 2008 mais les incapables au gouvernement ne sont même pas rentrés dans le capital des banques . Des centaines de milliards du contribuable sans contrepartie , et maintenant ces dictateurs néolibérales essaient d’hypothéquer l’avenir des générations futures sans même consulter les peuples .

Les grecs nous montrent le chemin : ne surtout pas se laisser berner par les discours politiques qui nous proposent que l’austérité , le chômage , le démontage des services sociaux etc ... 
Si nous ne voulons pas devenir esclave de ce système comme les Chinois . Indignons nous contre cette finance que ne produit rien , que du vent , aucune richesse . Il est temps qu’on se débarrasse de ces parasites . La vraie économie , ce sont les ingénieurs , les ouvriers , les fonctionnaires qui eux produisent de la richesse , la finance elle ne produit rien , pourtant c’est elle qui a pris le pouvoir sur les politiques , dans ces conditions , il ne faut pas s’étonner que le système s’effondre , car la monnaie n’a plus rien à voir avec l’économie réelle




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON