• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
maQiavel maQiavel 19 mai 2015 14:07

@zatara
-Globalement ce n’est pas l’humain en soit qui est à l’origine de ces regroupements de petites communautés, mais bien la technologie et plus précisément les outils.

------> C ’’est plus complexe que ça. On connaît des groupes qui avaient les moyens techniques de faire la révolution néolithique bien plus tôt , mais qui ne l’ ont pas faites.

Je ne vais pas entrer dans les détails mais si le paramètre technologique est indispensable à la révolution néolithique ( et donc in fine aux agrégations ) , il n’ est pas à lui seul déterminant.

-Si tu te places à l’échelle d’une communauté, on aurait tendance à penser qu’ils ont fait ce choix consciemment, dû par ce que tu appeles une série de paramètres et de circonstances socio culturelles.

------> Le facteur choix intervient mais il ne s’ agit pas seulement d’ un choix mais d’ une adaptation à un phénomène structurel faisant entrer en compte plusieurs paramètres.

-C’est par efficience et économie que la nature se construit.

La théorie évolutioniste selon laquelle les hommes ont fait la révolution néolithique pour des raisons d’ efficience économique ne tient pas la route , de nombreux anthropologues depuis des décennies ont démontés ces arguments.


Par exemple : non seulement , la vie lors de la révolution néolithique était dans un premier temps plus dure que dans l’ état de chasseurs cueilleur nomade ( quand on compare la taille et la structure des ossements , on le déduit facilement ) et de plus on connaît des groupes qui ont entamé cette révolution et qui ont fait le choix de retourner à l’ état paléolithique.

Bref , si la théorie évolutionniste dit aussi des choses vraies , ce paradigme ne fait plus du tout autorité dans l’état actuel des connaissances ... 






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON