• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


6 votes
Djam Djam 7 mai 2016 11:02

Madame Genest à le droit de s’énerver contre les conséquences d’un rassemblement qui dure et qui fait effectivement des dégâts, mais il faut avant tout se rappeler que la dame a elle-même participé à des manifestations dont les relents ne sont pas top :
http://www.islamenfrance.fr/2013/02/19/veronique-genest-et-ses-accointances-avec-lextreme-droite-sioniste/
Elle a aussi le droit de faire ces choix mais il n’est pas inutile de les rappeler... juste pour mieux comprendre pourquoi elle s’exprime ici plutôt que là.

N’est-il pas non plus utile de rappeler que pour le moment, en France, nous avons à faire qu’à des manifestations qui, dans leur grande majorité, sont organisées par des instances qui restent planquées. Comme le rappelle Lucien Cerise, les révolutions ne sont jamais spontanées. Y’a bien évidemment des manipulateurs de foules derrière, en haut lieu on appelle ça l’ingénierie sociale. On créé des événements sociaux pour obtenir un certain résultat... mais jamais celui auquel croient les manifestants évidemment.

Notre époque est celle du faux : faux nez, fausses informations, faux discours, fausse démocratie, fausse liberté etc... Les manifestants de cette curieuse Nuit Debout mettront un certain temps à réaliser pourquoi on les a poussés à s’user place de la République. Mme Genest, bobo typique parisienne, est agacée par les dégradations... mais qu’elle en profite tant que ça se limite à ça car lentement le chaos s’installe et au bout de sa logique la Genest vivra tout simplement comme vivent tous les peuples dévastés au Moyen Orient, en Afrique noire, en Ukraine, dans certains pays d’Amérique latine, c’est-à-dire dans l’horreur, la peur, la ruine et le sang en bas de chez elle...

Et pendant ce temps, les affaires continuent, le TTPI (ou TAFTA) est en cours de ratification (dans notre dos bien sûr), les guerres se répandent, les migrants déboulent, la politique n’est plus qu’un funeste théâtre où s’agitent des pantins grassement payés pour exécuter et la France s’enfonce dans les marais de l’UE.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON