• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
Réactionnaire 14 septembre 2016 16:58

@pegase

Napoléon était tellement un larbin de la haute-finance, que quand Rothschild a fait croire que Napoléon avait gagné à Waterloo, toutes les actions se sont effondrées à la bourse londonienne... De plus la City était en guerre contre Napoléon je le rappelle.

Enfin : tu oublies que Napoléon a préservé l’étalon or, que sous lui il était possible à l’Etat d’emprunter à taux 0 ou à taux très faible à la BC, que sous Napoléon la BC ne faisait qu’’accordait aux banques de l’argent seulement dans le cadre de l’escompte, que la BC ne pouvait imprimer que des billets à très forte valeur (500 francs et 1000 francs) qui n’étaient quasiment pas utilisés hormis par quelques riches négociants, que Napoléon a vite détruit le pouvoir décisionnaire des actionnaires de la BdF au bout de quelques années, que Napoléon a vendu la Louisiane pour éviter d’emprunter une quelconque somme d’argent aux banquiers, que Napoléon a transformé des dettes en rentes perpétuelles qui perdaient beaucoup de valeur avec l’inflation et qui rapportaient beaucoup moins aux financiers sur l’échelle d’une vie, etc...

N’oublie pas les citations de Napoléon : Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. […] L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON