• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
philouie 18 septembre 2016 13:05

@Zatara
ce que tu dis n’amènera qu’un conflit religieux,

peut-être, oui, et alors ?

je préfère une guerre de clochers à une guerre mondiale.

explications.

Je ne suis pas spécialiste du NWO, mais ce que j’en comprends c’est que ces gens prétendent en un gouvernement mondial unifié, qui bienveillant saura ce qui est bon pour les gens. Pour eux, les questions identitaires sont les sources de conflit. Il faut alors détruire les attachement identitaires et nationaux ce qui amènera la paix dans le monde. Je résume, je caricature, mais je crois que c’est de cela qu’il s’agit.

La première des choses qu’il faut bien comprendre c’est que ces gens ne veulent pas d’un partage du pouvoir mais bel et bien leur propre domination hégémonique sur le monde. Ils nous ont déjà entrainé -ce sont les mêmes - dans des guerres sanglantes, de sorte qu’on peut être certain que leur voeux ne se réaliseront que par la confrontation et la victoire de tout l’occident contre tout l’orient chinois. Les guerres entre Français et Allemands et leur millions de morts paraitront alors comme de gentils amusements pour enfants.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’unité de l’humanité ne sera jamais possible. Ceux qui s’y essaieront seront confrontés toujours à la dislocation interne et n’auront d’autres ressources que de trouver un bouc émissaire pour éviter le chaos. le mieux qu’ils arriveront à faire, c’est de scinder en deux moitiés l’humanité en guerre l’une contre l’autre.

Croire que l’on puisse supprimer les liens identitaires revient à déplacer ses liens sous d’autres bannières, à créer non plus des clans ou des tributs mais des masses indistinctes qui ne conservent leur cohérence que dans le rejet d’un ennemi nécessaire. le projet NWO est un projet qui ne peut que nous conduire à la guerre de masse.

A contrario, parce que l’humanité est faite pour se fragmenter et qu’à l’intérieur de cette fragmentation l’être humain trouve chaleur et humanité, il ne sert à rien de chercher à contrarier ce mouvement, il faut au contraire l’accompagner, le guider le diriger.

Dire que les communautés, c’est mal, parce qu’on a vu souvent qu’elles se faisaient la guerre entre elles, c’est ne pas comprendre ce que les communautés ont d’utiles et de nécessaires. Croire que c’est en détruisant les petites communautés pour créer au final des groupes plus vastes, qu’on résoudra nos problèmes de violence, c’est ne pas voir, qu’au lieu de diminuer la violence nous ne faisons que la déplacer sur ces groupes plus vastes. L’histoire récente le montre, les guerres mondiales ne sont pas le fait de petites communauté rurales, mais bien le fait d’états constitués et administrés. des états d’autant plus criminels qu’ils se servent des peuples pour contrôler les territoires qui regorgent de matière première et en arrive à faire s’entretuer ses peuples pour posséder ses matières. Nous assistons à cela tous les jours et il n’y a pas lieu de croire que c’est en augmentant la puissance des états qu’on diminuera la puissance de leurs crimes.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON