• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Zatara Zatara 19 février 2017 19:34

@Qaspard Delanuit
Rien à voir mais je reviens sur la conscience du corps. Ça ne se situe pas non plus dans les réflexes... d’ou, encore une fois le côté pré programmé.....

Lorsqu’un stimulus, appelant une réponse immédiate, est perçu par un récepteur logé dans une partie du corps, l’influx nerveux se propage sur les fibres afférentes vers la moelle épinière (r. spinal) ou le tronc cérébral (r. bulbaire). Après le passage par une (r. monosynaptique) ou plusieurs synapses des neurones moteurs (r. métamérique, système nerveux périphérique), la réponse afférente, sous la forme d’un second influx nerveux, part vers l’organe effecteur (muscle par exemple) ou vers les centres moteurs, supérieurs ou inférieurs (noyaux médullaires de la moelle épinière ou noyaux centraux, tonus musculaire du cervelet, conscience du cortex, etc.).

Cette boucle récepteur-afférence-SNC-efférence-effecteur constitue l’« arc réflexe » le plus court. Un arc réflexe n’est jamais modifiable par la volonté de l’individu : c’est la "loi du tout ou rien".




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON