• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
Qirotatif Qirotatif 17 juin 2018 12:28

@furax
Les éditoriaux sont une chose mais ce sont sur les actes que l’on doit juger les gens, pas sur la parlote... encore moins s’agissant d’un baveux aussi gominé que belliqueux. L’association fondée par le Goldnadel est directement impliquée dans le procès d’Hervé Lalin dit Ryssen. En plus de la peine de prison, ce dernier devra verser plusieurs milliers d’euros de dommages et intérêts à diverses associations subventionnées dont "Avocats sans frontières" que le tribunal a du estimer lésée de même que "France-Israël" et autres Licra. L’association ASF, décrite dans vvikipédia comme "pro-israélienne" de même que son fondateur, n’a eu de cesse d’engager des poursuites à l’encontre des têtes qui dépassaient, les R. Garaudy, Daniel Mermet, Edgar Morin, Norman Finkelstein, etc., aussi prétendre qu’une personne si peu morale qui en attaque d’autres pour leurs écrits et propos jugés disconvenants, qu’une personne si peu physique qui associe systématiquement l’antisionisme à de l’antisémitisme défendrait la liberté d’expression est d’une rare fumisterie.

Goldnadel est un militant politique, un propagandiste qui défend les intérêts d’Israël coûte que coûte, ce qui du reste est son droit le plus strict. Il ne manque jamais de le faire en sévissant notamment au micro de la radio RMC, propriété d’un de ses concitoyens Israélien. Le pb n’est pas qu’il défende Israël - cela arrive à des gens très bien - le pb est que Goldnadel a beau se contorsionner pour dénoncer à juste titre le racisme anti-Blanc et le deux poids deux mesures évident à ce sujet, l’islamo-gauchisme omniprésent dans les médias, la pensée unique et tout un tas d’inepties qui font qu’un simple propos peut vous envoyer en taule (grâce à qui d’ailleurs si ce n’est, entre autres, à lui ?) alors que certains commettent des dizaines de cambriolages et autres crimes et n’y vont jamais, il n’en demeure pas moins que ses positions ultra-nationalistes pro-israéliennes se heurtent à ses actes consistant à faire jeter en cabane d’autres nationalistes. 

Ainsi l’avocat sans-frontiériste Goldnadel l’est surtout, malgré ses dénégations et sa posture grotesque de chevalier blanc de la liberté d’expression, s’agissant de la France. S’agissant de sa deuxième patrie - et d’aucuns diraient la "seule et unique" car on ne peut avoir deux "terres des pères" à moins qu’il ne s’agisse d’un couple gay adoptant... tout étant désormais possible - Israël, son sans-frontiétrisme de baveux lobbyiste trouve d’un coup bien logique la présence de ckeck-points et l’érection de murailles rehaussées de barbelés et tourelles afin de contenir des voisins jugés par trop encombrants. Probablement que le mieux placé pour décrire ce sinistre personnage est Alain Marschall, coanimateur de cette émission minable subventionnée : un "proche du Likoud qui manie aussi bien la dialectique que la mauvaise foi". 

Laissons donc à son patron la paternité - décidément tout est histoire de pairs - de son appréciation et amusons-nous un tantinet en espérant que la cireuse de pompes à bibi n’en prenne ombrage et se décide à engager des poursuites, des déclarations de celui qui redoutait naguère l’ignoble antisémite "exclusivement incarné par le catholique incirconcis aux cheveux raides" et qui s’aperçut un beau matin que celui-ci n’était plus depuis fort longtemps son meilleur ennemi, grand remplacé qu’il fût par un autre, cette fois-ci circoncis et autrement plus susceptible que le premier. Cette tragi-comédie de bistouquettes orientalo-khazariennes serait presque divertissante à observer si seulement elle se déroulait loin des terres des prépucé.e.s (n’excluons personne mes amis... plus jamais ça !). 

Ne comptez donc pas trop sur un islamo-critique pour se féliciter du revirement de cet énième affairiste, dialecticien pour abrutis finis à la pisse qui lui confèrent un quelconque crédit, ce nuisible pérorant sur les ondes son abjecte délation d’un fléau qui touche au quotidien et avant tous les "incirconcis", le tout du haut de sa suffisante hypocrisie de bonimenteur en robe aussi noire que ses idées. 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON