• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
maQiavel maQiavel 26 juin 2018 11:17

Une remarque d’ordre générale.

J’ai toujours trouvé cocasse que les premiers à fustiger la gauche et le gauchisme se vexent lorsque l’on fait de même avec la droite et les droitistes, en allant parfois jusqu’à réfuter tout d’un coup comme par enchantement l’existence de ces catégories.

Il faut être cohérent : soit la gauchiasserie existe et dans ce cas, la droitardise aussi. Soit la gauchiasserie n’existe pas et la droitardise non plus. On ne peut pas d’un coté passer son temps à vomir sur la gauchiasserie et ensuite nier l’existence de la droitardise , c’est incohérent.

Pour ma part, je suis cohérent : je pense que la gauchiasserie et la droitardise existent, chacune de ces catégories ayant leurs propres tares très caractéristiques.

Une fois cela dit, que répondre à une personne qui écrit dans une phrase « Ça va Hillary, ça gauchiasse l’air de rien ou bien ?  » mais qui écrit dans la phrase suivante « quand t’auras fini de faire mumuse avec gauche/droite, au passage..... histoire de transcender le truc du point de vue phénoménologique » ? smiley

La seule alternative que je vois, c’est d’inverser les propositions histoire de rétablir l’équilibre et d’illustrer toute l’incohérence du propos : Donc zat, ca va Trump , ça droitise l’air de rien ou bien ? Quand t’auras fini de faire mumuse avec gauche/droite, au passage..... Histoire de transcender le truc du point de vue phénoménologique....

Commence par suivre tes propres conseils avant de m’en donner, ce n’est tout de même pas une demande excessive …




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON