• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


4 votes
Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 6 décembre 18:56

Place à l’avis des djeunz sur le bonhomme (que je découvre) mais je ne vous cache pas que je préférais X-Files.... Mea Culpa Eric Fiorile, m’a suis gourré, Mister X c’était pas toi... Par contre le mec, est une sacrée gorge profonde au sens littéral du terme :

.

.http://www.jeuxvideo.com/forums/42-51-58299884-1-0-1-0-philippe-argillier-simple-gourou-ou-agent-progressiste.htm

.

Patron de boîte de nuit...

Sa femme, Prentiss Argillier est une "artiste" ayant plusieurs singles et un album à son actif (on retrouve Philippe dans les crédits), que les vrais ont déjà dans leur bac à vinyls depuis 1991.

En 1992 Philippe est à l’initiative des Dimanches Gay dans la plus grande discothèque de Bruxelles (d’Europe ?).

Ambiance folle et bain de sueur. De chaque côté, des cages où sont enfermés d’autres danseurs, qui se collent aux barreaux. Les faisceaux verts lacèrent les corps. Aux manettes, D.J. David lance sa musique du diable. Le disc-jockey ne jure déjà plus que par l’Empire.

Cette boîte, c’est un véritable défi, explique Philippe Argillier qui a obtenu les dimanches gay de Jean-Claude Frenay, le patron de la boîte. « Prop » sur lui, Philippe Argillier. Il respire le fric. Il vient de la région de Nice.

.
Encore un sauveur de la France, l’Homme Providentiel qui pourrait plaire à Soraël à moins qu’ils ne se foutent sur la gueule après 5 minute de "débat"...
.

L’époque a les héros qu’elle mérite, à son image, putride...

.

Parfois je me demande si il ne faudrait pas rejoindre l’oligarchie avec tous les cinglés que le peuple d’en bas recèle en son sein, je me tâte... Franchement je me tâte...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON