• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
rinbeau rinbeau 7 mars 14:42

un argument qui me semble implicite de bout en bout du débat est celui de la corruption des représentants. Il suffit de lire Marat qui traite l’assemblée nationale, dès le début de la révolution de 1789 de prostituée. Il cite nominalement les députés non corrompus, il n’y en a que trois, dont Robespierre ! Si l’on élit des corrompus où des corruptibles, l’élection devient une prison pour l’intérêt général et une caverne d’Ali baba pour les intérêts particuliers. Argument massue de Chouard qui ne prête à aucune controverse et qui se renforce tout au long du débat. d’où l’intérêt de missi dominici tirés au sort pour contrôler ces représentants. Le RIC n’est qu’une étape évidemment pour un nouveau processus constituant.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON