• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
PumTchak PumTchak 15 mars 09:17

@maQiavel

Vous avez soulevé le déni UEpéen de la vision géopolitique russe ouverte aux intérêts de chaque pays. J’abondais dans votre sens en précisant comment l’Europe atlantiste a faussé le sens du mot « multilatéralisme » et rejeté celui réel de la Russie en le salissant avec ce mot bizarre : « polycentrisme ». Et votre dernière réponse développe comment l’oligarchie occidentaliste a faussé le concept. Je crois que nous sommes d’accord là dessus.

 

 Le multilatéralisme est bien l’expression des échanges inter-nationaux qui se sont développés, pour la satisfaction des besoins et intérêts des nations. C’est le libéralisme basique des échanges marchands, le contrat hobbésien, le système westphalien, aujourd’hui le monde multipolaire, ou la préfiguration des puissances continentales. Et le droit inter-national est un cadre juridique conventionnel permettant de résoudre les conflits d’intérêts, à la place de l’ingérence ou de l’explication métallique.

 

En fait, les Etats-Unis ne cachent pas leur impérialisme : ils revendiquent être la première puissance mondiale, leur exceptionnalisme va de soi, leur destin est manifeste, en tout individu pas développé sommeille un américain démocrate et consumériste, le monde (c’est-à dire l’arrière cour), attend la pax americana… Ils le racontent tous les jours dans toutes les chaînes de tévés et c’est normal. On entend suffisamment les généraux, les neocons les politiques : ils n’admettent pas le multilatéralisme, c’est une situation transitoire. Le PNAC est le plan pour y mettre fin. La démonstration est en cours au Venezuela, c’est un plus pénible au Moyen Orient.

C’est l’Europe atlantiste, suzeraine, qui veut croire au multilatéralisme sans avouer la dissonance cognitive avec la souveraineté impériale américaine sur le monde. Et le droit international qui devient l’ordre international, Macron fait souvent ce glissement dans ses discours. D’où la gêne avec la Russie qui ne veut pas de ce mensonge UEpéen, et le délire, genre cette résolution avec laquelle elle se défoule sur la mauvaise cible.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON