• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


7 votes
Belenos Belenos 18 mars 16:57

@maQiavel (et tous)
"Je précise que je n’ai pas les réponses aux questions que je pose, je me les pose aussi à moi-même …"

Déjà, constatons que nous avons tous tendance à tomber dans une erreur sémantique importante : nous ne devons pas appeler du même nom ou ranger dans la même catégorie la "destruction" d’un bien matériel et la "violence" touchant à l’intégrité corporelle, en particulier quand la conséquence est irrémédiable (handicap, cicatrice et bien sur décès).

Et je ne parle même pas de la prétendue "violence" verbale dont fut victime un pauvre académicien !! Faut arrêter de nous prendre pour des cons. 

Tout ça est mélangé pour former un bouillie que nous servent constamment les médias. Refusons cette confusion. La véritable violence est celle qui blesse, qui torture, qui mutile, qui handicape... qui arrache des yeux, par exemple. 

Dans le contexte actuel, appelons "destruction" ce qui concerne les objets (même si on veut condamner cela) ; et "violence" seulement ce qui touche physiquement les personnes en blessant leur corps. 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON