• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
PumTchak PumTchak 30 mars 08:37

@Eric_F

Pour éviter toute confusion, ces propos de Churchill datant de 1947 n’étaient pas pour défendre le RIC en particulier. E Chouard a lu cet extrait pour corriger l’idée sous tendue à cette citation lancée sur le plateau TV, du moindre mal : que la démocratie est imparfaite, mais reste défendable car les autres régimes politiques sont pires. Cela se conçoit, mais Churchill a repris cette idée répandue, qui n’est pas de lui, pour en dire ce qu’il en pensait.

Concernant les "moyens constitutionnels", il n’y a pas de conseil constitutionnel en Royaume Uni. Il n’y a même jamais eu de constitution. C’est un corpus de lois (habeas corpus), accumulé par jurisprudence depuis la Magna Carta de Jean San terre qui réglemente le fonctionnement des pouvoirs politiques. La monarchie parlementaire est régie par le droit coutumier. Les moyens constitutionnels renvoient donc à ce habeas corpus à compléter pour faire évoluer les pratiques en cours entre les deux parlements et l’exécutif.

Ce que regrette Churchill est l’exercice des pouvoirs parlementaires et exécutif fondé sur le principe de souveraineté nationale (sous un règne monarchique, puisqu’il s’agit d’un royaume), qu’il trouve insuffisamment démocratique http://www.toupie.org/Dictionnaire/Souverainete_nationale.htm .

Il réclame, avec le passage des représentants de maîtres à serviteurs de l’opinion publique, la souveraineté populaire : http://www.toupie.org/Dictionnaire/Souverainete_populaire.htm .




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON