• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
Eric_F 29 mars 21:55

Certes il est calme et peut paraitre logique, sauf qu’il profère des inepties à la pelle, comme d’affirmer que les sociétés primitives étaient démocratiques -la plupart étaient des bandes sous la houlette d’un chef s’imposant par la force, cf Emmanuel Guy "Ce que l’art préhistorique dit de nos origines ", « l’imagerie paléolithique est un code de transmission du pouvoir ». De même que la démocratie directe aurait régné dans les villes du moyen âge, avec le vote à main levé -alors que les communes étaient dirigés par délégation-.

Certes il y a eu au travers des époques des micro-sociétés pratiquant la démocratie directe (style kibboutz) mais absolument jamais à l’échelle d’une entité de plusieurs milliers et encore moins millions de personnes. On peut "instiller" une dose de démocratie directe avec le RIC, mais il faut forcément canaliser pour éviter la prolifération ou l’anecdotique (comme l’exemple donné dans l’émission sur Cnews du referendum en Suisse pour savoir s’il faut scier les cornes des vaches). Le process peut être récupéré/instrumentalisé par des groupes de pression (écolos, syndicats, corporations...).

Quant à la constituante citoyenne, il avait déjà fait le coup lors de la campagne référendaire de 2005, alors que le problème était le fond et non la procédure. Le droit constitutionnel ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval, je préfère choisir des délégués en fonction de programmes que de laisser au hasard d’un tirage au sort.

Bref, son intérêt me parait extrêmement surévalué.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON