• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
sls0 sls0 12 avril 02:29

@pegase
J’écris dans mon commentaire : "On peut se baser sur la carte du parti et le discours pour cataloguer comme nazi le monsieur."
Où j’écris qu’il n’est pas un nazi ?

Mon père aussi a collaboré mais avec le SOE.
Il déplorait que vis à vis de la collaboration ça été un peu du n’importe quoi, c’est des seconds couteaux qui ont trinqué, les bourges et fils de bourges sont revenus de vacances quand ça s’est calmé.
Il n’a pas connu cette période, sa guerre s’est fini à la libération de la région mais comme il parlait français, anglais flamand et un peu allemand on lui a payé des vacances jusqu’en Hollande.
La période tonte des cheveux et délations abusives a fait qu’il était pas trop fier d’être lié à des résistants de dernière minute. J’en ai appris ou plutôt ma soeur en a appris plus sur notre père via une historienne que par lui. 
Quelle rigolade en 99 lors d’un repas dominical lorsque ma soeur a sorti un avis de recherche avec mon père comme terrorriste. Elle en avait des documents l’historienne.
J’ai un grand-oncle et une grande-tante qui sont morts en déportation, les avis de recherche ont été efficaces dans leur cas.

Avec une telle histoire familliale, je ne suis pas pro nazi ou pro vichy. Mais j’apprécie que l’on emploie du factuel c’est tout.

Anselineau est souvent factuel, quand il avance des choses c’est sourcé. Sur ce cas précis je n’ai pas suivi l’affaire. 
Von Braun avait aussi sa carte au parti nazi et était même officier SS. Sans lui, pas de Saturne 5 et à 13 ans je n’aurais pas été émerveillé le 21 juillet 1969.

Comme disait mon père la guerre et fini.
Après la Hollande on a estimé qu’il en avait assez fait et on l’a planqué comme infirmier à Lille. Un milicien avait la gangrène, le médecin avait dit que ça éconnomiserait 12 balles.
Mon père l’a sauvé et entre temps ça c’est calmé coté répression. Pendant longtemps mon père résistant recevait une carte de voeux d’un milicien.
Devant mon air interrogatif il m’a dit : c’est par esprit de vengeance que je suis rentré en résistance, non ce n’est pas par idéal, en 42 des idéalistes ça ne couraient pas les rues.
Un chien fou, autres circonstances ce chien fou aurait pu devenir milicien plus à la mode à l’époque.
Ma guerre était fini, un chien fou qui soignait un autre chien fou. 

Maintenant l’Europe est elle le prolongement de la vision nazi ?
Les deux bossent ou bossaient pour de la haute bourgeoisie. La vision globale peut être ressemblante, non pas par filliation idéologique mais ils doivent résoudre le problème de leurs sponsors et amis. Les stratégies risquent de se ressembler.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON