• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
cassini 15 avril 20:39

Accident de Grand Forks évoqué dans la vidéo proposée par Stef.

Une bombe atomique ne provoque pas une explosion nucléaire parce qu’elle est prise dans un incendie.

Il ne suffit pas que sautent les explosifs d’amorçage pour que le plutonium suive. 

L’explosion nucléaire se produit lorsque la sphère de plutonium qui est le coeur de la bombe est comprimée de façon uniforme sur 4 pi stéradians. 

Pour ce faire la couverture d’explosif chimique qui entoure entièrement le coeur de plutonium est amorcée non en un endroit quelconque (ce qui arriverait dans un incendie), mais en plusieurs dizaines de points répartis savamment et synchronisés à la microseconde.

Faute de cette synchronisation parfaite, le coeur de Pu n’est pas comprimé de façon homogène en une sphère plus petite, mais déchiqueté n’importe comment de façon aléatoire. 

Or la vitesse de propagation de l’explosion à toute la couverture d’explosif depuis un seul point initial (incendie) ne communiquerait l’explosion à son point antipode qu’en beaucoup beaucoup plus qu’une microseconde. 

Outre que le système des lentilles explosives ne fonctionnerait pas.

Bref, pas d’explosion nucléaire. 

.

En revanche, le plutonium sera dispersé en aérosols, ce qui en fait un grave accident purement toxicologique (net avantage ici à un coeur en uranium). 

Une explosion réussie disperse pourtant presque autant de plutonium (de 60 à 80% non fissionnés). Tchernobyl en a répandu beaucoup plus. 

En conséquence, il est difficile de prédire l’effet radiologique précis.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON