• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
berry 14 avril 20:46

@ezechiel
Les europhobes comme Asselineau peuvent être des mondialistes et des immigrationnistes à leur façon.
Le cas de Nigel Farage, le champion du Brexit, est exemplaire. Après avoir quitté son parti, l’UKIP, qu’il trouvait trop anti-musulman, il vient de former sa propre formation politique, libérale, mondialiste et immigrationniste.
Il reste europhobe par rapport à l’Europe de Bruxelles, mais les millions d’immigrés qui envahissent la Grande-Bretagne ne le dérangent pas plus que ça, à l’inverse des britanniques modestes qui n’en peuvent plus.
C’est la droite du fric, en somme, par opposition à la droite des idées des vrais souverainistes.
Un article édifiant :
https://breizatao.com/2019/04/12/le-nouveau-parti-souverainiste-de-nigel-farage-resolument-cosmopolite-et-europhobe/
"Farage tente, depuis des années, non pas de discréditer l’idéologie cosmopolite de l’UE mais bien de convaincre les Britanniques que l’empire britannique est capable de mettre en place un cosmopolitisme plus efficace pour la Grande-Bretagne que celui mis en oeuvre par Bruxelles."
Comme Asselineau ?




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON