• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
pegase pegase 7 juin 11:01

@Shogun

Cousin est dans le conceptuel qui m’apparait parfois irréaliste, irréalisable, limite fantaisiste, moi je vais vous parler de la réalité, celle du monde dans lequel nous vivons !

Il faut déjà commencer par définir avec précision le capitalisme => c’est la capacité de pouvoir s’enrichir en faisant travailler les autres, c’est très important à comprendre, c’était complètement rejeté par l’église au moyen âge et ce n’était pas pour rien ! De Gaulle disait « Le capitalisme n’est pas acceptable dans ses conséquences sociales. Il écrase les plus humbles. Il transforme l’homme en un loup pour l’homme. Le collectivisme n’est pas davantage acceptable : il ôte aux gens le goût de se battre ; il en fait des moutons. Il faut trouver une troisième voie. »

Voici la troisième voie : Il faut contenir le capitalisme en le morcelant dans les frontières des nations et ses barrières douanières, comme c’était déjà le cas avant Maastricht ! (je devrais l’écrire en rouge surligné). Le mondialisme nous a littéralement pourri la planète en l’espace de seulement quelques décennies

 !

Un exemple que je connais bien :

Avant Maastricht, un parapente venu d’un sous traitant asiatique était taxé plus de 30% à notre frontière, c’était donc POSSIBLE de fabriquer en France, il y avait une bonne dizaine de fabricants, des vrais fabricants, avec une usine, avec des couturières, des techniciens au R&D, des testeurs, des commerciaux etc ... Une merveilleuse petite économie intéressante à voir fonctionner ...

Aujourd’hui il n’est plus taxé qu’à 3% à l’intérieur des frontières de l’UE, faute aux échanges importants entre l’Allemagne et la Chine et avec tout les autres pays asiatiques => conséquence, la production n’est plus du tout possible en France, et avec les coûts de main d’œuvre quasi inexistants, les prix ont fortement chuté, ce fantastique jouet très couteux est devenu du "jetable", ce serait compliqué d’en analyser les raisons profondes ici, mais le mondialisme n’y est pas étranger.... C’est dingue d’acheter ces immenses cathédrales de tissu très complexes, très techniques à fabriquer, exigeant beaucoup de main d’œuvre qualifiée, et de les foutre à la poubelle au bout de 1 à 2 ans... C’est de la pure folie, on marche sur la tête !!!! 

Évidemment on peut reporter ce constat sur des tas d’autres produits de consommation courante, de voitures, de smartphones etc... Ce monde là ne peut pas continuer, la solution parait évidente, il faut revenir aux frontières douanières d’avant Maastricht !

 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON