• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Garibaldi2 23 juillet 20:20

@gorguetto

Je n’ai pas demandé au modérateur la suppression de votre post.

Pour votre info, je suis E.Chouard depuis qu’il a commencé à argumenter sur le TCE, et j’ai voté contre le TCE.

Je suis admiratif face au boulot accompli par Denis Robert dans l’affaire Clearstream qui lui a valu une avalanche d’emmerdements.

Pendant mon enfance et mon adolescence j’ai suivi mes parents dans un grand nombre de réunions, colloques, repas d’amitié, avec d’anciens résistants, déportés, combattants anti franquistes. Jamais je n’ai entendu un participant mettre en doute l’existence des chambres à gaz.

Sur les chambres à gaz, vous trouverez des infos ici :

https://phdn.org/index.html

Et le témoignage d’un membre d’un sonderkommando ici :

https://phdn.org/histgen/documents/paisikovic.html

Contrairement à ce que vous écrivez, l’existence des chambres à gaz a été largement prouvée. Il conviendrait que vous éclaircissiez votre position sur leur existence car votre discours semble bien alambiqué, je vous rappelle ce que vous avez écrit : ’Aucune preuves de l’existence des chambres à gaz n’a été formellement apporté,...’’ !

Vous avez écrit à propos d’Auschwitz‘’ : Je trouve cela comme un manque absolu de respect envers les victimes qui on été massacrées dans cette pièce.’’. Soyez clair, ce massacre a-t-il été perpétré par gazage ? En quoi y aurait-il eu un manque de respect ?


Si Dachau, ouvert en 1933, n’était pas un camp d’extermination mais, à l’origine, de concentration des détenus politiques allemands, il a cependant été équipé d’une chambre à gaz destinée aux expériences du docteur nazi Sigmund Rascher, mais il n’y a pas eu de gazages de masse, contrairement à Auschwitz-Birkenau où se pratiquait l’assassinat ’’industriel’’.

Puisque vous citez Wikipedia, vous avez oublié de citer ceci : ’’Dans un film tourné en mai 1945 par un correspondant de guerre américain, la chambre à gaz se présente ainsi : pièce sans fenêtres, des chapes de métal percées de trous fixées au plafond en béton, sur les portes d’entrée l’inscription douches, sur des pièces plus petites adjacentes figure l’inscription : attention gaz !, danger de mort - ne pas ouvrir .

La chambre à gaz de Dachau.

Au cours du procès des SS du camp fin 1945, le médecin des détenus Frantisek Blaha déclare que des gazages expérimentaux ont eu lieu dans le camp. Un rapport de l’armée américaine, constitué avant le procès sur la base de témoignages de survivants, avait référencé la chambre à gaz dans la rubrique exécutions. Puis le 9 janvier 1946, au Procès de Nuremberg, il déclare : « beaucoup de prisonniers ont été tués plus tard de cette façon »12.’’.

La chambre à gaz de Dachau a donc été filmée le 3 mai 1945 par un cameraman US. Le camp ayant été libéré en avril, il semble difficile que la pièce soit un fake. Vous pourrez retrouver les images de cette pièce dans le film documentaire de l’armée US, référence ADC 4468/SPX-G LIB 6572 du 3 mai 1945. Army Pictorial Center. LIC, N.Y.

Pourtant vous avez écrit : ‘’La chambre à gaz que vous indiquez sur le lien, à Dachau, est une chambre à gaz flambant neuve, toute reconstituée.’’. Si elle a été ‘’reconstituée’’ c’est qu’elle existait auparavant ? A moins qu’elle n’ait tout simplement pas été ‘’reconstituée’’ !

A aucun moment je n’ai été grossier envers vous.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON