• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
Hijack ... Hijack ... 14 août 01:23

A l’auteur ... le discours de ces grandes familles d’immigrés, qui

ont paraît-il

des "valeurs" chevillées au corps

...

.

Qui avait dit ça au fait ? Que ce soit vrai ou faux, comment crois-tu prouver quoi que ce soit avec un petit reportage qui ne représente que quelques personnes paumées. Comme si on ne savait pas que dans les médias, on ne montre que ce qu’il y a à montrer.

.

Faisant partie de ces gens (années 90) , je ne parlerai pas spécialement de valeurs (qui en a au fait ?) et à cette époque, je bossais dur, créé ma propre boîte et j’embauchais sans regarder l’origine mais le savoir faire.

 Malgré ça, je n’étais pas un exemple ... mais bcp de ces gens que tu désignes ont fait bien plus que moi et, à cette époque, l’origine n’était pas une particularité. Et, ces gens là du quotidien, qu’avaient-ils de moins de ceux qui se vantent de tout et de rien ... il y a eu des problèmes après, chacun en convient, mais ces problèmes ont été recherchés pour servir une idéologie politique, j’espère ne pas avoir besoin de faire un dessin.

.

Maintenant, ils remplissent les tôles c’est vrai, mais pour des problèmes divers et mineurs, hyper rarement accusés de crimes crapuleux (sauf le terrorisme, qui est l’hyper délinquance *). Si on fait des statistiques des criminels les plus pourris ou pédophiles ... ces gens là, ne feraient pas partie des plus nombreux, proportionnellement.

.

*

L’islamisme ou l’Islam mal compris (surtout utilisé pour servir ceux qui en ont besoin) est un problème qui a touché en majorité la communauté désignée (Algérie, Irak, Libye, Syrie pour les plus flagrants), mais les musulmans en majorité ne sont pas exempts de responsabilités d’avoir tout mal compris, de s’être laissés piéger. Peut-être doivent-ils passer par ce processus pour avancer ... Le vrai problème est de condamner moralement toute une communauté (généralement et à tort trop silencieuse) par le simple fait qu’une petite minorité parmi eux fout le bordel dans quelques lieux perdus ; comme si cela était voulu, car laissé tel quel par la justice qui ne punit pas cette petite délinquance ... cherchez l’erreur ! Je ne cherche aucune excuse, ni justification, mais essayé d’y voir clair, chacun est responsable, y compris ceux qui ont politisé le "trop laisser faire".




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON