• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
louis 10 septembre 12:00

@julietfox
Quelle idée que d’avoir a mis dans la tête de nos paysans , de faire pousser du maïs ou autres céréales gourmande en eau , dans des régions ou la pluie n’est pas abondante , pour en plus devoir l’arroser a cause du manque d’eau .
Dans les années 50 , dans le Cotentin , j’ai connu une année ( je ne me rappel pas l’année exact ) très très sèche , les terres avaient de telles crevasses larges et profondes qu’aucun animal ne pouvait y circuler sans risquer de se casser une patte .
Je me souviens que cette année là les paysans avaient été obligés de faucher les foins a la faux et une fois sec ce qu avait été rapide , il leur a fallut faire des bottes et les sortir a dos d’homme ( quelle aventure pour moi ). 
Tout cela pour dire que des années de très grande sécheresse il y en a toujours eu , elle avaient moins d’impacts puisque l’élevage était différent et avait un besoin en eau moins important qu’aujoud’hui , mais surtout elles étaient moins fréquentes .
Par contre cette année la situation côté sécheresse n’est pas trop inquiétante , il pleut de temps a autre , pas de quoi remplir les nappes phréatiques mais au moins entretenir la végétation .
Ici ils sèment du maïs pour le silo mais ne l’arrose jamais .




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON