• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
sls0 sls0 9 septembre 17:52

Le climat change, que l’on passe au sorgho, il est plus rustique coté pluie et intrants. Par contre il faut être là pour la coupe. Ok, ça se prête moins à la spéculation des marchés, coté lobbying ça ne doit pas trop pousser.

Assurer pour un risque avéré ? C’est le cas en Floride, une assurance qui couvre à peu près en cas de cyclone c’est 800$/mois.

Il y a un risque à 50%, la prime sera 50% de la valeur plus les frais de gestion et les dividendes pour les actionnaires.

La terre tourne ce qui fait qu’il y a des alizées qui s’humidifient au dessus de l’océan, chez moi ce sera toujours vert. Chez moi si on veut faire râler un ingénieur agronome il suffit de parler de Monsanto ou Bayer.

Par contre, chez le boucher le boeuf c’est pas vraiment ça, très peu d’élevages de bovins pour la viande. Une filière très dépendante de l’eau et de produits soumis aux lois du marché.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON