• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
abolab 8 octobre 18:50

@sls0 J’ai juste cité les premières études trouvées via une rapide recherche par mots-clé, mais la deuxième étude de 2018 est peut-être effectivement plus significative, car elle montre la formation "de novo" de dioxines et de furanes dans le modèle de cendres volantes, qui se rapproche beaucoup de l’incendie d’Achères au vu des images présentées par France 3 : un feu compact et rouge suivi d’un impressionnant panache de fumée noire et de cendres.

Dans leurs plans d’action 2018 et 2019 (page 12), le SIAAP fait état de "nettoyage à la soude" au niveau du circuit de refroidissement des fours de l’usine...

Or la soude ou hydroxide de sodium

  • Peut générer de la chaleur provoquant l’inflammation de substances combustibles à proximité.
  • Peut entraîner un incendie ou une explosion en contact avec de nombreux produits chimiques organiques et inorganiques
  • Produit de l’hydrogène gazeux inflammable en réagissant avec les métaux.

Solution d’hydroxyde de sodium - description industrielle

Ce me semble très risqué de faire régulièrement du nettoyage à la soude (produit très réactif) au niveau de fours d’une usine SEVESO...et pour le moins étrange que l’Autorité Environnementale ait pu autoriser une telle pratique à risque, qui pourrait peut-être être une des causes de l’incendie...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON