• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
Conférençovore 9 octobre 10:57

@Norman Bates Il n’a pas complètement tort. Le discours Soral-Dieudo a consisté à nier le phénomène islamique et systématiquement prétendre que les sionistes étaient derrière,comme si, au fond, il était impossible que les barbus soient animés d’une volonté propre. Je force le trait mais, dans les grandes lignes c’est ca. Dieudo a même dit sur un media iranien que les Français devraient se convertir à l’islam... Soral a expliqué qu’il ne trouvait "rien à redire au coran", etc. Ça a duré pendant des années et continue... un discours qui a nécessairement un impact (comme la pub...).

Donc évidemment, sur des esprits fragiles et limités, comme celui du cafard, de jackouniais qui nous case son Youssef Hindi dans un post sur deux (les références viennent toutes de la même fontaine), et d’autres qui ont envie d’entendre cette musique rassurante et ils sont très nombreux, il y a pu avoir un impact, peut-être juste un appui à une conviction initiale et très ancrée mais bcp de gens n’avaient aucun bagage intellectuel préalable. Bcp sont des enfants de Soral. Il est le papa qui leur a donné ce qu’ils voulaient entendre, à savoir que quand Momo dérape c’est que nécessairement et systématiquement c’est Shlomo qui a répandu de l’huile.

On le voit bien avec le discours du cafard qui tient pour responsable de cette énième tuerie de manière explicite "les juifs". Il ne trolle pas mais le pense et ce type de propos ne sort pas de raisonnements personnels (dont il est totalement incapable), il sort d’un contexte religieux mêlé à du tribalisme et appuyé par un discours clientéliste de certains mécréants.

Plus largement, le discours decupabilisateur est celui tenu officiellement par l’autorité publique (le fameux "rien à voir avec l’islam, RATP") comme par les autorités de ce culte et nbre de collabos, notamment dans le monde politico-mediatico-culturel. La réaction des MF (anciennement UOIF) à cet attentat est par exemple éloquente : ils expliquent que c’est le "caractère terroriste" qui (au-delà des morts) constitue le choc. En aucun cas ils ne parlent de "terrorisme islamiste", de "fondamentalisme".

Même son de cloche au CFCM qui parle de "respect des lois" alors qu’ils savent que 28% des muz récusent ces mêmes lois.

Entre le déni officiel (ici on nous a qd même casé que le type était un"fonctionnaire exemplaire" avant de rectifier : images de daesh dans sa clé USB, radicalisé depuis 1 an et demi et peut-être 5 ou 10, se réjouissant de CH, fréquentant la mosquée salaf, etc...), le déni des assos muz et enfin les accusations systématiques clés en main, le tout sur un public déjà particulièrement soumis, on a un terreau favorable à certains discours.

La traque aux non-Charlie est évidemment scandaleuse mais il existe aussi ce contexte délétère auquel certains ont contribué (souvent par clientélisme plus que par conviction, en l’occurrence, Soral sait parfaitement quel discours adopter pour sa clientèle maghrébine)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON