• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
maQiavel maQiavel 9 octobre 13:11

@Norman Bates

« celui qui ne se déclare pas explicitement "Charlie" est forcément un radicalisé... »

------> Ça c’était l’ambiance juste après la tuerie de Charlie Hebdo. Certes, il y’a une très grosse marge entre celui qui ne se déclare pas explicitement Charlie ( ce qui est mon cas, par contre je suis sans aucun souci Bernard Marris qui a succombé lors de ces évènements) et celui qui exprime son contentement pour ces meurtres mais à l’époque, la frontière était ténue, on regardait avec un air soupçonneux tous ceux qui ne rentraient pas dans le rang, des célébrités journalistiques menaçaient les hérétiques dans des tribunes et les politicards nous ont pondu à la vitesse du son une loi délirante sur l’apologie de terrorisme dont l’application a mené Amnesty International à s’inquiéter d’une dérive liberticide. Et je ne parle pas seulement de Dieudonné ou des nombreuses personnes qui ont eu la mauvaise idée de plaisanter sur ces attentats ( le cas de la gamine de 14 ans qui a été mise en examen pour avoir dit « on est les soeurs Kouachi, on va sortir les kalachnikov » est édifiant), même Zemmour et Marine Le Pen, qu’on ne peut soupçonner de radicalisation islamiste, ont été accusé de faire de l’apologie du terrorisme. 

Tout ça parce que des gens ont l’illusion que l’appareil judiciaire est en capacité de faire disparaitre des propos qui les révulsent afin qu’ils ne trouvent jamais personne à convaincre.  smiley




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON