• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
abolab 12 octobre 09:16

@sls0 Ne mélangeons pas tout. Nous ne parlons pas de pétrole ou d’arsenic, mais de dioxines, produits ô combien plus toxique et dangereux. L’arsenic, à forte dose est cancérigène, mais à très faible dose protège du cancer (double effet).

Les dioxines quant à elles sont létales à "forte dose" (quelques milligrammes) et également très toxiques à doses infinitésimales (quelques picogrammes).

Mettez donc s’il vous plaît de côté vos théories sur le PIB et regardez plutôt la réalité. Nous connaissons déjà les effets bien réels de la dioxine, et pour cause, il y a des antécédents de pollution aux dioxines, regardez plutôt ce site :

https://www.agent-orange-vietnam.org/present/images

Le niveau moyen de TCCD dans les tissus adipeux est de 15 parties par trillion (ptt) dans les échantillons contaminés du Sud Vietnam, ce qui est trois fois plus que dans des étude épidémiologiques d’échantillons effectués aux Etats-Unis. Les niveaux dans le sang excédaient aussi de trois fois ceux des échantilllons américains (13 ppt vs 4ppt)

Agent Orange in Vietnam  American Journal of Public Health

Vous voyez bien que les effets dévastateurs de la dioxine et notamment sur le développement des enfants se traduisent à des doses très faibles, juste trois fois supérieures à celles trouvées en temps "habituel" dans les échantillons biologiques. "Habituel", car la pollution aux dioxines est en fait omniprésente due aux activités industrielles ne filtrant pas les produits de leurs combustions ou de l’air qu’elles polluent via des process de fabrication ou des process chimiques, et pas uniquement due à des catastrophes comme Achères ou Lurizol, ou par des guerres chimiques, comme celle du Vietnam.

Les résultats d’AtmoNormandie trouve une quantité moyenne de dioxines dans un litre d’eau de pluie 15 fois supérieure à tout ce qui est ingéré par jour aux Etats-Unis, y compris par l’alimentation. Je ne vous fais pas de dessin sur les risques que cela représente, étant donné que l’EFSA a déjà pointé du doigt une contamination de grande échelle des citoyens européens à la dioxine par l’alimentation.

Peut-être avez vous entendu parler de l’"affaire des bébés nés sans bras", dont il existe approximativement 150 cas en France ? Sans tenir comte des autres malformations congénitales, de l’infertilité et de nombreux autres problèmes d’ordre reproductifs dans la population. La dioxine est un problème sérieux pour la population actuelle et les générations futures.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON