• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
Conférençovore Conférençovore 9 novembre 2019 17:44

@rinbeau Pour le récentisme light auquel tu fais allusion, il faudrait étayer. Pour le reste, l’historien ici se base sur les sources de l’époque, dont ce fameux manuscrit de 1255. Il démontre, par le jeu de la redondance entre Carcassonne et Toulouse qu’il y avait à l’époque un vrai soucis de consigner les témoignages avec minutie. Sur une seule enquête, on arrive à plus de 5000 auditions, ce qui démontre un soucis réel de connaitre la nature réelle d’une éventuelle hérésie et juger par croisement des données recueillies. Apres, on peut toujours supputer une minoration par l’église de la coercition mais n’oublions pas que les Dominicains n’étaient pas motivés par la bonne fortune ; en qq sortes, ils incarnaient l’inverse même de ce pourquoi les hérétiques se manifestaient. Un autre historien dont le nom m’échappe a travaillé aussi sur cette question et a abouti peu ou prou à la même conclusion. Mais il est vrai que la grande difficulté reste la destruction des archives qui rendent les extrapolations délicates...

Le bûcher a fonctionné, personne ne le nie, mais de manière marginale. Cette inquisition médiévale n’a strictement rien à voir avec celle qui a suivi. Si tu as des sources autres qui nuanceraient le propos tenu (qui est déjà très nuancé : le conférencier parle bien d’une autonomie mais aussi du caractère arbitraire de l’enquête) il peut être intéressant de les indiquer.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON