• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
tobor tobor 4 février 2020 23:26

@Laconicus
"Non, ce n’est pas la seule explication. Vous pensez vraiment que sous l’influence de la "mode" vous auriez eu envie de changer de sexe, vous ?"

Il s’agit d’une autre mode que d’opter pour le patte-d’èf’. Et cette "mode" est plutôt celui (le mode) qui vise la jeunesse et les petits zenfants. Déjà, quand on était bébé dont les parents branchaient à fond sur Culture club (Boy Georges) dans les ’80s, la question du genre était posée. Là, le média télé doit être généreusement servi et systématiquement encourageant (mon dernier zapping remonte à 2014 et c’était déjà le cas) et l’école suit, elle présente aux enfants de plus en plus jeunes la possibilité de ces "changements de sexe", l’école invite des trans pour qu’il/elle/ouille ("ouille" c’est les raté/es) raconte son aventure (mais happy-end oblige, donc : "ouille" non-gratta).
Quand ce genre de concept rencontre l’esprit d’un enfant, il est ultra-séduit par ce potentiel à choisir et il/elle aura, à-priori, envie d’essayer, de tout essayer.
L’idée, on la fait germer à l’école si ce n’est fait ailleurs.

Mais tout ça n’enlève rien au fait que les étrangetés hormonales et hermaphrodites sont concernés dès la naissance et pour la vie entière ...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON