• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
Conférençovore 11 février 14:14

@yoananda2 Le ruissellement en dehors des milieux spécialisés... T’es optimiste. Par exemple je vois très mal la prof de banlieue dérouler son cours sur l’islam qui intégrerait les dernières recherches démontrant que le coran et tout le corpus scripturaire islamique est un bidonnage.

J’imagine la scène d’ici : la prof LGBT+ aux cheveux violets ou le binoclard qui ne trouve pas de taf avec son master en sociologie de l’intersectionnalité et qui s’est recyclé dans l’Educ Nat à l’arrache, en train d’essayer d’expliquer aux "jeunes" que "Bon... euh... s’il vous plaît... un peu de silence ! Bon... On va aborder le sujet prévu au programme s’agissant des toutes dernières recherches sur les origines de l’islam... Alors, comment dire... euh..."

J’imagine plus plausible la technique Taubira appliquée pour l’histoire de l’esclavage : « Il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les jeunes Arabes… ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes » (Tata, 2006)

Ça continuera de parler du fameux âge d’or, les musulmans et leur apport à la science, la merveilleuse épopée que fût Al Andalus.

"Les origines ? Euhhh... Bah, le Hedjaz, la Mecque, l’Hégire, Médine, tout ça quoi, c’est ça Abdek,... oui, quasiment presque comme dans la tradition et l’histoire du Prophète, le salam républicain soit sur lui... bon, à quelques énormes détails prêts... Lesquels Amina ?... On n’a plus le temps... voilà, voilà... Allez, maintenant on passe aux Croisades...".

Mode caricature off




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON