• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
Conférençovore Conférençovore 15 mars 08:01

@Conférençovore "En outre, on peut observer à la frontière grecque des passages en force, des jets de cocktails molotov et autres joyeusetés, donc des agressions physiques contre les policiers et douaniers grecs, bref, des assauts. Certains de ces clandestins se sont donc transformés en assaillants et en criminels pour parvenir à leurs fins."

Quant à ceux qui accusent ceux qui font ce constat de "troller", de "péter une durite", d’" essentialiser" et autres procès d’intention grotesques, la réponse est simple et factuelle. Du reste à défaut d’exposer leurs véritables desseins, leur attitude met en lumière leur duplicité (ou leur bêtise dans certains cas) et comme ils sont confondus, il ne leur reste plus que ces procédés réthoriques fallacieux dont ils usent sans vergogne pour tenter de s’en sortir.

Très simple donc à condition de bien lire chaque mot et de pas extrapoler abusivement (comme le font malhonnêtement ces individus en question) : Ces individus qui balancent des cocktails molotov et autres gaz lacrimos, pierres, etc (je parle bien de ceux-là) sur les Grecs pour rentrer en force sur un territoire où ils ne sont pas admis se sont bel et bien transformés en ennemis et, concrètement, en envahisseurs et ceux qui les soutiennent dans cette entreprise, au mieux des tartuffes, au pire des complices (donc également des ennemis ; pour les désigner très clairement : les autorités turques, les passeurs Turcs qui se nourrissent sur le dos de ces gens, certaines ONG) voire même des traîtres.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON