• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
alanhorus alanhorus 24 mars 11:15

Quiconque ne respecte pas l’interdiction peut encourir des amendes. "Une infraction au couvre-feu peut également être punie d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à deux ans", explique Bott. « En Italie, il y a actuellement plusieurs milliers d’enquêtes chaque jour. » Jusqu’à présent, il n’y a pas de catalogue fixe d’amendes. L’orientation est proposée par l’Italie (jusqu’à 206 euros), la France (entre 38 et 135 euros), la Belgique (entre 26 et 500 euros) et l’Autriche (jusqu’à 3600 euros). "En Autriche, cependant, les paiements élevés ne sont dus que si les violations de lieux tels que les terrains de jeux ne sont pas prises en compte", explique Bott.

Dans les pays qui ont déjà un couvre-feu, "des actes pour prendre soin des animaux ont jusqu’à présent été autorisés", a déclaré Bott. Cela comprenait « aller se promener » ainsi que monter à cheval. En Italie, pays européen le plus touché, la vie des 60 millions d’habitants est extrêmement restreinte depuis début mars par un couvre-feu. Et il n’y a pas de fin en vue : le Premier ministre Guiseppe Conte a annoncé jeudi que le couvre-feu devrait être prolongé au-delà du 3 avril. Les écoles et de nombreuses entreprises devraient également rester fermées plus longtemps.


https://rp-online.de/panorama/coronavirus/coronavirus-ausgangssperre-droht-regeln-ausnahmen-strafen_aid-49672827



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON