• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 29 mars 18:40

@gaijin

Vous voulez dire que la létalité n’est pas liée à la rapidité de la contagion plutôt (les morts n’étant plus contagieux en principe) ? Ca me semble évident pourtant : l’épidémie la plus virulente est celle qui se répand le plus vite. Chaque année l’épidémie de grippe touche des millions de personnes pour provoquer un nombre relativement faible de morts. Quelle autre solution y avait-il ? Nous en avons déjà parlé. Dans l’état actuel des choses, aucune. C’est la solution du pauvre pour un pays démuni. Pour le reste, ni vous ni moi ne pouvons établir ce que le non-confinement aurait entraîné ; beaucoup plus de dégâts pour moi, pas de différence pour vous alors que vous dîtes vous-même que le confinement soulage les hôpitaux ! Sans le confinement, il y aurait donc des morts partout si je vous suis bien qui n’auraient pas été pris en charge, pas soignés...

Après la crise, nous pourrons éventuellement faire la comparaison entre pays confinés et pays qui ont choisi l’immunisation naturelle, s’il en reste.

@l’écrivaillon qui aurait de la bouteille

Ca va être très difficile pour un demi-bulbe d’égaler un bulbe intégral mais essayons. Je vois que malgré quelques noms d’oiseau, vous consentez à m’éclairer à l’aide de liens sur la réalité reptiliano-siouniste qui sous-tend cette affaire, aussi, je vous suis humblement reconnaissant, ô Bulbe suprême. "Qu’il fallait un exemple pour faire trembler des blaireaux comme toi ?" Je ne me trompe pas du moins en disant que pour vous, tout est sous contrôle, la vie n’est quasiment qu’un hologramme qui défile parce que nous avons été implantés à la naissance par le Média suprême aux ordres du Reptilien Siouniste hydrocéphale ? Je n’aimerais pas passer pour un quart de bulbe.

La pandémie est un mot. Vous ne voulez pas admettre que la pandémie actuelle est une pandémie, oké. Mais la réalité, c’est que vous n’admettez pas l’exceptionnelle virulence de la pandémie actuelle, prétexte selon vous, à un embrigadement injustifié. Vous avez quand même évolué un peu de la "grippette" qui ne fait pas de mal à une "épidémie virale importante", donc j’ai bon espoir de faire de vous un citoyen averti et conformiste pour bientôt.

Deuxièmement, vous pédalez un peu dans la semoule car vous essayez astucieusement de séparer le cas italien du reste. La France n’aurait pas une population âgée peut-être ou l’Espagne ou n’importe quel pays occidental développé ? Si on lit votre article, on se rend compte qu’il y a des arguments pour et des arguments contre. "Quand on me demande pourquoi l’Italie, je réponds qu’il n’y a pas de raison particulière." Encore une fois, la différence se fait plutôt entre pays ayant opté pour un dépistage massif (Allemagne, Corée du sud) et les autres, les pays fermés et sous contrôle (Europe de l’Est) et les autres. 
 
Si quelqu’un atteint d’une pathologie est aussi atteint par le virus et en meurt, je ne vois pas pourquoi on devrait l’exclure des statistiques puisque sans le virus, ses chances de survie se seraient maintenues. Faux argument, là aussi.

Votre dernier lien fait état de "rumeurs d’un petit nombre de personnes" et, en somme émet l’hypothèse d’un foyer initial italien ou d’un double foyer sino-italien mais ne contredit en rien la virulence du virus, son caractère pandémique et la nécessité d’y remédier par des mesures radicales.

J’espère que cette lecture supplémentaire n’incommodera pas votre mission littéraire, ô écrivain bulbesque des montagnes.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON