• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


3 votes
Conférençovore Conférençovore 7 avril 13:11

@yoananda2 Je ne suis pas en désaccord avec ce que tu as écrit présentement et précédemment mais, en effet, en anglais on dit "let the past, be the past". En amour, Brel chantait "tout peut s’oublier, qui s’enfuit déjà". C’est tricky, je sais... mais en gros, c’est une façon de te dire que ton grief, partiellement, fait sens. " Partiellement" parce que je pense que la notion du pardon centrale dans la chretienneté est incomprise, y compris par les Chrétiens eux-mêmes. Il ne s’agit en aucun cas de tendre l’autre joue à l’assaillant pour qu’il te défonce la tronche une deuxième et énième fois. Il s’agit de mettre fin à un cycle mais il est évident que cela n’est possible qu’avec l’assentiment de l’assaillant. Gandhi disait la même chose de la rupture de ce cycle lors de la partition sanglante de l’Inde.

Le catholicisme dévoyé n’est pas à l’origine de la couillemollisation des Blancs. Nous pêchons surtout par absence de pragmatisme. Nous nous sommes collectivement refusés à hiérarchiser bien et mal (dans le catholicisme c’est une frontière limpide... raison centrale pour laquelle tu te trompes je pense... j’ai foutu ça entre parenthèses alors que c’est le fond... bref, putain de pudeur helleno-catholique comme ne dirait pas l’autre lol), refusés à observer avec un micro et un macroscope nos vices et vertus, nos potentiels et limites, génies et errements. Le catholicisme béat a joué un rôle dans cette glissade anthropologique, la vie vue comme une vallée de larmes, le fatalisme face à un absolu, etc, c’est évident, mais je pense que c’est bien davantage le consumérisme hyper-individualiste (qui ravage d’ailleurs d’autres contrées qui n’ont jamais été influencée par cette religion) qui n’a pas de réponse pratique à la logique des fourmis. En un sens, La Fontaine nous a averti.

L’autre aspect qui nous distingue est que, et c’est de l’ordre de l’intuition pure, ce mal, protéiforme, est probablement nécessaire.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON