• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
Djam Djam 21 mai 15:36

@ Mervis

Il n’était pas inutile, en effet, de rappeler le "bain culturel" dans lequel ces générations-là ont baigné.

Et chaque génération perd ainsi progressivement l’autonomie de sa pensée pour adopter toute la merde propagée par les écrans omniprésents... jusque dans la poche de tous les zombies ((tout âge et tout sexe confondu) d’aujourd’hui qui, dans les transports en commun ne tiennent plus de livre (exigeant quant à leur contenu) mais un écran où défilent... des "séries" américaines ou des jeux de compulsion !

Ce programme, je l’ai déjà rappelé plusieurs fois sur AV, a un nom : le tyttitainment (https://fr.wikipedia.org/wiki/Tittytainment)

A partir de l’année où la France s’est équipée (!) de téléviseurs qui ont été installés dans les foyers, s’en était terminé de la pensée autonome, de l’exigence qualitative et du sens critique.Et le pire, en payant pour recevoir la merde pixelisée !!

L’American way of life, cet autre propagande de sous-culture destinée aux masses zombifiées, s’est répandu dans tout le pays et à commencé son travail de sape. Les années 60 ont distillé partout la croyance en un "nouveau monde moderne" (le progressisme dévastateur commençait son lent pourrissement des esprits) justifié — sans rire par la "liberté" et "l’émancipation", les deux termes attrape connards qui allaient éclater les sociétés du Savoir Vivre et des Savoirs Faire... remplacés par les barbarismes anglais comme "l’efficience" et la "performance".

En clair : une sous culture de masse qui préparait ce qui se déploie sous nos yeux aujourd’hui : la fabrique des crétins, la disparition de l’intelligence, la consommation de "produits culturels" abrutissants, la pornographie comme modèle relationnel et, plus grave, la reptation pour tous sous les coups de la gouvernance par la peur et par l’ingénierie sociale.

Macron est du même tonneau que Sarko et Hollande pourrait être leur grand frère : trois mecs dénués de morale, animés par le cynisme et dont la puissance est égale à la dimension de leurs couilles... c’est-à-dire "efficaces" pour lever des pseudo artistes utiles pour le décorum (Julie Gayet, Carla Bruni et... Brigitte qui joue les portes manteaux Vuitton au regard du monde).

Lorsqu’une société n’a plus de Héros authentiques elle en fabrique des en toc. Les dernières générations ont donc comme références des cerveaux-pois-chiche (les footballeurs, chanteur sans texte...), des acteurs inintelligents (Tom Cruise, Jean Dujardin...) et des technocrates de l’abstraction (les pseudos PDGs de groupes transnationaux présentés comme des... capitaines d’industrie !).




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON