• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


4 votes
Djam Djam 19 mai 11:00

@Hieronymus
J’en suis une et je vous rejoins sur votre constat. L’honnêteté est de mise, fut-elle peu flatteuse envers les femmes.

La présentation de l’hypergamie féminine comme une attitude inconsciente visant le qualitatif en reproduction est une posture malhonnête qu’aiment employer les femmes et en particulier les néo féministes.

La réalité est moins jolie. Les néo féministes veulent être l’égales des hommes. C’est leur dada. Ce faisant, elles tombent (c’est le mot juste) dans le mimétisme grossier. Confondant égalité avec imitation grotesque, elles portent plus préjudice aux Femmes que de bien, au nom, affirment-elles, de l’émancipation alors qu’elles sont encore plus aliénées par le système. Mais ça, ces femmes ne le saisissent pas.

Celles d’aujourd’hui qui, sans rire, pratiquent l’hypergamie ou, plus caricatural, le "polyamours" (oui, oui, ça osent tout !) vous affirmeront qu’elles considèrent normal (!) d’agir comme les hommes. Plus simpliste que ça, on ne trouve pas.

J’ajouterai que nous savons très bien, nous les femmes, que si l’on dispose du pouvoir (politique par exemple) nous tombons souvent dans une forme de fascisme. Les femmes ont une capacité de cruauté supérieure aux hommes (La Borgia, la Médicis, la Frédégonde, la Goldmeier, la Allbright, la Clinton, la Cresson et on en passe). Les hommes le savent depuis toujours. Les hommes sont violents et peuvent tuer on le sait, mais les femmes sont retors à souhait, c’est ce qui accentuent leur cruauté. Rien en direct, tout en détour.

J’espère me faire conchié par les femmes commentatrices d’AV... ce serait jouissif smiley




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON