• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
totof totof 19 mai 02:10

Vidéo bien peu rigoureuse. Exemple, à 3:24, le fait que les femmes soient si exigeantes et sélectives pour se reproduire tend à tirer vers le haut la qualité des êtres humains en termes génétiques. Là, le mec leur fait un compliment inutile et faux car il confond le social et le génétique. Alors là, c’est limite nazi, ça sent la solution finale... En plus, du coup, selon lui, on serait meilleur que nos anciens ? Discours typique du progrès. En plus, le mec dit que ça permet de remettre en cause les démagogies progressistes (5:06). Il n’a rien compris (en plus il a écrit un livre là-dessus ?!). Au contraire, ce comportement féminin n’a rien de naturel et n’est que le produit de la civilisation. Il est normal qu’elles dégénèrent conformément à l’accentuation de la domination dans la civilisation, jusqu’à donner la petite-bourgeoise féministe de notre époque, véritable plaie de l’humanité du fait de son utilitarisme et de sa haine de la nature (d’où l’apologie de la PMA et de la GPA). La femme embourgeoisée est une fasciste dans son essence, ça c’est vrai.

En plus, sa description du patriarcat, en gros le mec baise plusieurs nanas et sa gonzesse accepte, est totalement fausse historiquement. L’adultère est largement pratiqué chez les femmes depuis la nuit des temps. J’avais même entendu une théorie qui affirmait que si les femmes pouvaient se reproduire en dehors des règles, c’était une façon d’empêcher les hommes de savoir... Donc là, tout faux.

Bon, ceci dit, il a raison quand il parle de la supériorité des femmes dans le domaine sexuel. Ca, c’est pas rien. Cette domination façonne la société et violente considérablement les hommes. Le fait que le pouvoir fasse le choix du féminisme aujourd’hui engendre un déséquilibre flagrant qui empêche la formation de couples et l’avènement de l’amour en tant que sentiment simple et désintéressé. En effet, le pouvoir disjoncte les stratégies masculines, dont la violence physique, qui ont pour but de juguler un peu cette supériorité féminine. Sans ces stratégies masculines, je ne vois pas comment une société saine peu tenir.

A part ça, l’ensemble de ce qu’il dit n’est pas très travaillé. On sent qu’il est jeune et encore superficiel.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON