• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
beo111 beo111 25 mai 2020 13:40

@Zip_N

Mais qui recherche l’Eldorado dans le reportage ?

L’avez-vous seulement regardé ?

L’Allemande, qui vit en Italie, est venue par amour d’un homme. Elle continue à parler allemand à ses enfants car sa culture est une richesse.
 Mais elle a appris évidemment l’italien, si bien qu’elle a pu monter sa petite affaire.

Les Suisses, ils ont pas de mer chez eux. Or voilà un couple de Suisses qui aiment la mer. Eh bien ils s’installent près de la mer dans un pays où il y a de la mer, tout simplement !

Ouais, à la rigueur, le Français a vu qu’il pouvait faire un bon business de croissants à Majorque. Mais de toute façon ce genre de mec pourrait faire du bon business un peu partout, y compris en France. D’ailleurs c’est ce qu’il faisait avant...

Le mec, il est allé à Majorque, ça lui a plu. Il a voulu rester. Il a regardé comment comment il pourrait vivre là bas, ben il a monté son business en conséquence !

Le cas de l’Allemand en Asie est moins clair, c’est vrai. Mais visiblement il avait du fric avant de s’expatrier. Et surtout j’ai bien aimé sa phrase du style "Je ne veux pas me retrouver à gérer des émotions d’étrangers". Vu le contexte c’était très fort smiley

L’Allemand en France qui a ses deux bars, ça fait depuis enfant qu’il veut faire ça ! (Très marrant du reste, au début du reportage il a l’accent français, et le naturel reprend le dessus au fil des prises de son).

Point commun à tous ces gens : ils ne se plaignent pas. Ce sont de vrais entrepreneurs.

Mais évidemment des salariés ne peuvent pas comprendre ça.

Il s’imaginent que ceux qui s’expatrient le font forcément pour l’argent ! Les salariés du privé, les fonctionnaires, oui ! Mais les entrepreneurs, eux, ce qui les guide, c’est le rêve, c’est la liberté !

Le fric, c’est une contrainte, certes, mais c’est ça pas ça qui mène.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON