• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
Buk100 27 juin 17:04

@Hijack 

Si l’Allemagne avait gagné la guerre, la question de savoir d’où provenait son"mystérieux" carburant aurait été légitime. Or, ils l’on perdue, et ce dès 43.en partie par manque de carburant

-Les réserves roumaines n’étaient pas vraiment limitées (ok, c’est relatif, si on compare aux pays du Golfe après-guerre, par exemple). La Roumanie était le sixième producteur mondial en 1940.

-L’essence synthétique couvrait environ un tiers de la consommation allemande.

-Ajoutons les énormes réserves françaises saisies en 1940, ainsi que celles plus réduites de la Belgique, des Pays-Bas, de Pologne etc,..ainsi que le pétrole livré par l’URSS avant juin 41. Et par les autres pays, en toute légalité, avant le blocus anglais.

Y avait de quoi tenir, disons, deux-trois ans, ce qu’ils ont fait. Et encore, en la jouant économique : entraînement minimum des pilotes de la Luftwaffe, énorme utilisation de la force hippomobile, loin de l’image traditionnelle de l’armée motorisée.

Bref,on a du mal à voir où réside le mystère du carburant allemand, sachant qu’ils en sont tombés à court assez vite.

"Oui, les livres d’histoire baratinent depuis toujours "

Encore une fois : lesquels ? J’ai une chiée d’ouvrages historiques sur la seconde guerre mondiale, aucun ne prétend que les USA ont "libéré" l’Europe tout seuls, avec leurs petits bras musclés. Ca a peut être été le cas à l’époque de la Guerre froide, à des fins de propagande, mais de l’eau a coulé sous les ponts de la recherche et du récit historiques depuis.





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON