• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


1 vote
Djam Djam 30 juin 11:39

@Vraidrapo
Allez, premier ou second degré, je vous réponds en n’oubliant jamais que tout commentaire est réfutable ad lib smiley

Dany le Rouge n’est plus très présent dans les médias, cela ne vous aura pas échappé. Cette éclipse (durera ou ne durera pas ?) médiatique date à peu près du déclenchement de la curée "metoo", ce mouvement lancé à l’adresse des femmes qui veulent tout faire comme on leur dit... passons.

Dany a fait partie de la vague émancipation totale, au coeur de laquelle fut disposée la "liberté sexuelle" comme on dépose une bombe à retardement sur un joli terrain disponible. Pris en flagrants propos douteux, l’ex révolutionnaire petit bourgeois se faire un peu oublier devant les hordes néo féministes vindicatives. Rassurons-nous, ce n’est que partie (fine) remise...

Le rougeot bonhomme, épaissi par les années sur les sièges européens où il œuvra pendant des années à la cause européano-mondialiste (comprendre : on ouvre tout à giorno), n’est pas à un opportunisme près. Passer chez LREM fait partie de ses acrobaties idéologicos-compatibles visant à faire de l’homme post moderne un individu sans racine, sans histoire, sans culture singulière, sans intelligence et surtout sans système immunitaire psychique. En clair, dans un monde ouvert tout est permis mais rien n’est possible.

Le système qui gère bon an mal an ce grand renversement global utilise à peu près tout ce qu’on peut appeler "intellectuel" pour imposer ses dogmes d’ouverture dans une zone planétaire sans porte. Onfray et sa comic team du front Populaire, Zemmour, BHL, Finky lorsqu’il est en forme, Gluksman fils quand il ne dégoise pas trop de stupidités et tant d’autres animateurs du désordre mondial sont les petits soldats, consentants ou pas, de la plus énorme manipulation idéologique de notre époque qu’on appelle presque sans étonnement la Globalisation ou Mondialisation.

Dany le rougeot fut vert quand c’était utile puis s’est récemment bleui en entrant dans le club moisi d’une droite sinistrée. On l’entendra à nouveau dans quelques temps, c’est certain car sur un plateau médiatique le Cohn-Bendit fait de l’audience par sa grande gueule et les français, vous l’aurez remarqué, adoooorent les grandes gueules !




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON