• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
sls0 sls0 26 juillet 19:24

S’il est assez perturbé pour foutre le feu, il peut aussi être perturbé pour se dénoncer.

Depuis l’affaire Dills, il y a eu des études sur les aveux, 1/3 sont biaisés. Seuls les preuves sont fiables, les enquêteurs lèveront le pieds quand les experts confirmeront les aveux.

Le doute profite à l’accusé, un témoignage honnête d’après des études sérieuses et fiable à 16%, c’est le gros doute. Dans ce cas ci le doute est plus petit mais il existe. Les experts confirmeront.

En Angleterre un statisticien bayésien a prouvé qu’un argument statistique mal employé par un procureur avait envoyé une probablement innocente en prison. Du coup la justice anglaise interdit l’emploi de stats ce qui est un peu excessif.

En bon bayésien je dit coupable à 66% et ce pourcentage bougera avec les rapports d’experts.

Bon avec 66% le dire coupable ça passe mais on oublie pas les 33% pour éviter d’éventuelles surprises.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON