• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
alphomega 27 juillet 12:24

@pegase Je suis breton depuis au moins 15 générations, d’après un arbre généalogique fait par un lointain cousin... J’habite devant une église, et j’ai sous le nez le monument aux morts, je pourrai recopier les noms (fratries, père et fils s’y côtoient). 
C’est un peu saugrenu, cette argumentation.

Ma grand-mère maternelle a perdu trois de ses frères dans les tranchées, son mari, que j’ai connu quand j’avais encore 10 ans (je ne suis pas si jeune), a fait Verdun, était devenu officier, et son obsession resta la guerre jusqu’à sa mort. Mon autre grand père, plus jeune, fut fait prisonnier en 40, mes parents m’ont légué des souvenirs de première main de l’occupation allemande, j’ai passé une partie de mon enfance à relire des piles de journaux datant de 1910 à 1920, passionné que j’étais par la lecture et l’histoire (pas celle remâchée par Hollywood ou les profs gauchisants).

Et oui, plus près de nous, temporellement parlant, il y a des gens qui souffrent des horreurs de la guerre, ils méritent le respect.
Je suis quelqu’un qui vit dans le présent, j’ai eu ma part de malheurs (un de mes enfants mort de manière violente alors qu’il était adolescent), s’ensuivirent des années de dépression, et franchement les réflexions en mode compassionnel projetées sur des faits passés ne m’intéressent pas plus que cela, elles me font même doucement rigoler, elles sont d’une réelle bassesse au regard de ce que je connais de la souffrance vécue (de près, je parle).




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON